Cet article date de plus de 6 ans

Handball : le PSG grand favori du championnat 2014-2015

Le championnat de D1 de handball débute demain, mercredi 10 septembre 2014. Après avoir cédé son titre l'année dernière, le PSG, grand favori, compte bien prendre sa revanche ... avec un budget deux fois plus important que celui du deuxième club le plus aisé de France, Montpellier. 
Pour cette saison 2014-2015, le PSG handball s'est offert une recrue de choix : le gardien Thierry Omeyer
Pour cette saison 2014-2015, le PSG handball s'est offert une recrue de choix : le gardien Thierry Omeyer © PATRICK HERTZOG / AFP
Le PSG, encore grand favori du Championnat de France messieurs de handball qui s'ouvre mercredi 10 septembre 2014, veut prendre sa revanche après une saison 2013-2014 décevante où il avait perdu sa couronne au profit de Dunkerque. Avec son effectif cinq étoiles et une volonté de tout gagner, il avait finalement terminé deuxième de la D1 et n'avait remporté qu'un seul trophée, la Coupe de France. Ce bilan était loin de satisfaire les ambitions d'un club devenu le plus riche d'Europe grâce aux fonds de Qatar Sports Investments.

Cette saison, le PSG sera de nouveau au sommet à ce niveau. Son budget est passé de 13,5 millions d'euros à 14,76 millions, deux fois plus que celui du deuxième club le plus aisé de l'Hexagone, Montpellier (7,4 M EUR). Malgré tout, l'écurie parisienne a fait moins de folies que l'an passé sur un marché des transferts un peu moins attrayant. En 2013, cinq vedettes étrangères étaient arrivées à Paris, ainsi que le Français Daniel Narcisse. L'entraîneur Philippe Gardent, resté en poste malgré les rumeurs de remplacement, a cette fois-ci misé sur un recrutement 100% français pour "unifier le groupe", avec Xavier Barachet, de retour de prêt de Saint-Raphaël, et deux ex-Montpelliérains, William Accambray et le gardien Thierry Omeyer.

Choisi pour son talent, son expérience (37 ans) et son tempérament de compétiteur acharné, le portier des Bleus a l'étoffe pour devenir le véritable patron du vestiaire du PSG, qui manquait cruellement d'un leader la saison passée. Il a déjà donné raison à ses dirigeant le week-end dernier, en Tunisie, lors du Trophée des champions, en étant décisif en demi-finales contre Montpellier, battu aux tirs aux but. L'ancien gardien de Kiel a encore été performant en finale mais c'est surtout l'ensemble du collectif parisien qui était au diapason pour corriger Dunkerque, le champion de France en titre (34-23). Avec cette victoire, le Paris SG a frappé fort. Il devra maintenant confirmer le cap franchi dès jeudi 11 septembre 2014 à domicile contre Aix.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
psg handball sport