Immobilier à Paris : à 9.620 euros le mètre-carré, un record historique

Le site d'annonces immobilières SeLoger.com vient de dévoiler une étude sur les prix de l'immobilier parisien. Selon le site, le mètre-carré atteint les 9.620 euros, après une hausse de 8,1 % sur un an.

Panne de courant dans plusieurs arrondissements à Paris.
Panne de courant dans plusieurs arrondissements à Paris. © IP3 PRESS/MAXPPP
Pour  s'offrir le moindre mètre-carré, à Paris, il faut ouvrir largement le porte-monnaie, racler les fonds de tiroir, et encore... Ce n'est pas une nouveauté : la capitale est une ville très chère, l'une des plus chère d'ailleurs au monde, derrière Hong Kong, Londres, ou New York.

Le site d'annonces immobilières SeLoger.com vient de dévoiler une étude sur les prix de l'immobilier parisien. Selon le site, le mètre-carré atteint les 9.620 euros, après une hausse de 8,1 % sur un an. Un "niveau historique", analyse SeLoger.com, qui précise qu'aucun arrondissement n'échappe à cette hausse de l'immobilier.

Ce chiffre concerne les appartements anciens. Dans quatre arrondissements sur dix, les 10.000 euros le mètre-carré sont franchis. Dans le détail, c'est dans le 18ème arrondissement que les prix augmentent le plus : autour de Montmartre, de Pigalle et des Abbesses, le mètre-carré a augmenté de 12,7 % sur une seule année !

De 7.000 à 13.000 euros le mètre-carré

Pour investire en dépenseant le moins possible, c'est dans le 19ème arrondissement qu'il faut acheter. Dans le nord-est de Paris, les appartements anciens coûtent en moyenne 6.940 euros le mètre-carré. L'arrondissement le plus cher est le 7ème arrondissement : 13.088 euros le mètre-carré.

Les prix de l'immobilier à Paris, en avril 2018 (SeLoger.com)
Les prix des appartements à Paris, en avril 2018, selon SeLoger.com.
Les prix des appartements à Paris, en avril 2018, selon SeLoger.com. © SeLoger.com

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
immobilier économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter