• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Incendie de Notre-Dame : 350.000 euros d’aide exceptionnelle pour les « petits commerçants »

Le gouvernement veut « engager une réflexion de plus long terme » quant à « la vie de ces commerces dans les années qui viennent », autour de Notre-Dame (illustration). / © ZAKARIA ABDELKAFI / AFP
Le gouvernement veut « engager une réflexion de plus long terme » quant à « la vie de ces commerces dans les années qui viennent », autour de Notre-Dame (illustration). / © ZAKARIA ABDELKAFI / AFP

Le gouvernement a annoncé lundi une aide de 350 000 euros destinée aux petits commerces installés dans le quartier de Notre-Dame de Paris. Des dizaines de professionnels expliquent rencontrer des difficultés depuis l’incendie.
 

Par PDB/AFP.

L’aide « directe » est censée compenser les conséquences économiques de l’incendie partiel de Notre-Dame en avril dernier. Bruno Le Maire, le ministre de l'Economie, a en effet annoncé lundi le déblocage de 350 000 euros pour soutenir les petits commerces à proximité du monument.

Le dispositif, « réservé aux petits commerçants », vise exclusivement « le périmètre immédiat » autour de la cathédrale, selon le ministre. Seuls les commerces dont le chiffre d'affaires est « inférieur à un million d'euros » et « qui aujourd'hui ne pourraient pas survivre sans cette aide » sont ciblés.

« Difficultés d'accès », « problèmes de chantier »… « La reconstruction va prendre plusieurs années »


L’aide exceptionnelle s’additionne à un étalement des échéances sociales et fiscales déjà décidé par Bercy lors d'une précédente rencontre avec les commerçants. Et alors que « la reconstruction va prendre plusieurs années », synonyme de « difficultés d'accès, des problèmes de chantier », Bruno Le Maire souhaite par ailleurs « engager une réflexion de plus long terme » quant à « la vie de ces commerces dans les années qui viennent ».

Une cinquantaine de commerçants sont confrontés à des difficultés depuis l'incendie, d’après l'Association des commerçants du quartier de Notre-Dame.

 

Sur le même sujet

La maison de Balzac

Les + Lus