JO de Paris 2024 : la billetterie ouvre ce jeudi 1er décembre avec l’inscription à un tirage au sort

Publié le
Écrit par PDB

Pour assister en tant que spectateur aux Jeux olympiques de Paris 2024, l’inscription au tirage au sort ouvre ce jeudi. Deux phases successives sont prévues pour mettre en vente les 10 millions de billets.

D’abord des packs, puis des billets à l’unité. La billetterie des JO de Paris ouvre ce jeudi : du 1er décembre 2022 au 31 janvier 2023, l’inscription (nom, prénom et adresse mail) sera possible sur le site de Paris 2024. Un premier tirage au sort permettra, à partir du 15 février 2023, d'acheter des packs de 30 billets maximum.

Les spectateurs auront alors 48 heures pour choisir quels billets ils souhaitent acheter. Tous les sports seront concernés.

La procédure et la politique tarifaire sont censées permettre de donner au plus grand nombre une chance d’assister aux Jeux et de "profiter de cette ambiance incroyable dans les stades" selon Tony Estanguet, président du Comité d'organisation des JO de Paris 2024 (COJO). 

Une nouvelle phase de tirage au sort à partir de la mi-mai

"On a vraiment voulu que cette billetterie soit très accessible avec la moitié des billets à 50 euros et moins ; et, dans tous les sports, des billets à partir de 24 euros sur la partie olympique", indique Tony Estanguet.

Le COJO met aussi en avant un principe de "billetterie solidaire", avec un million de billets réservés pour les collectivités et 400 000 pour l'État, ainsi qu’un système de dons à des associations.

Pour ceux qui ne seront pas tirés au sort lors de la première phase, une seconde session de vente est prévue à partir de la mi-mai, avec cette fois-ci des billets à l’unité. Pour les acheteurs, il faudra une nouvelle fois s’inscrire sur le site de Paris 2024 afin de participer à un tirage au sort.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité