JO de Paris 2024 : quelles perturbations pour la circulation pendant le test de triathlon ?

Alors qu’un "test event" de triathlon pré-JO est organisé autour du pont Alexandre-III du jeudi 17 au dimanche 20 août, l’événement va entraîner des perturbations dans la capitale. Quelles conséquences pour la circulation et le stationnement ?

Après l’annulation du test de natation en eau libre début août en raison de la qualité de l’eau de la Seine, le test de triathlon prévu du jeudi 17 au dimanche 20 août doit également permettre de préparer l’organisation des Jeux olympiques de 2024. Dans un communiqué commun publié au début du mois, les organisateurs de Paris-2024, la mairie de Paris, la préfecture de police de Paris et la préfecture de la région d’Île-de-France expliquent qu’ils vont "tester un certain nombre de dispositifs".

Objectifs : "se préparer à la gestion simultanée de plusieurs événements organisés dans un secteur limité", "étudier la logistique de certaines zones complexes" et "s'assurer du bon déroulement des épreuves dans la Seine". "Des perturbations en termes de circulation et de stationnement sont à prévoir sur certains axes au sein des périmètres de compétition", prévient ainsi le communiqué.

Un périmètre rouge d’interdiction et un périmètre bleu de déviation

Sur son site, la mairie de Paris explique qu’un "périmètre rouge d'interdiction à la circulation des 4 roues motorisées" est prévu les 16, 19 et 20 août matin (de 5 à 14h), ainsi que les 17 et 18 août pendant toute la journée (de 5 à 18h). "Le mercredi 16 août, à partir de 2h30, les voies du parcours du triathlon ne seront plus accessibles à la circulation", ajoute la Ville.

A noter qu’"une dérogation à destination des riverains et des professionnels (pour des accès chantiers ou des livraisons) sera possible dans les rues qui ne sont pas aux abords immédiats du parcours de triathlon, sur présentation d’un justificatif de type pièce d’identité ou justificatif de domicile pour les riverains véhiculés, d'une lettre de mission ou d'un bon de commande pour les accès chantiers ou les livraisons". "L’accès à la circulation des véhicules pour des soins médicaux, les urgences médicales et interventions pompiers sera possible dans le périmètre rouge durant toute la période", précise la mairie.

Au-delà du "périmètre rouge", un "périmètre bleu de déviation" est prévu le 17 et le 18 août matin pendant les épreuves. Pour l’ensemble des perturbations annoncées, une carte du dispositif de sécurité est disponible en ligne.

Des points d’entrée pour les piétons

Les piétons pourront continuer à circuler dans les périmètres de compétition via des "points d'entrée spécifiques pour les piétons (fermés systématiquement 30 minutes avant les courses)". "Après chaque compétition, les points d'entrée réservés aux piétons et les barrières situées sur des intersections seront libérés sous deux heures", indique la mairie.

Si "les itinéraires des bus seront déviés", les vélos et les deux roues motorisées "pourront circuler normalement". La navigation sur la Seine, elle, sera arrêtée les 16, 17, 18 et 20 août de 2h à 11h du matin et le 19 août 2023 de 2h à midi.

Pour ce qui est du stationnement, il ne sera pas possible y compris pour les riverains "lorsque le périmètre de sécurité rouge est activé". Même règle pour "les entrées et sorties de parkings publics ou privés". La liste de l’ensemble des emplacements concernés par des interdictions spécifiques de stationnement est disponible sur le site de la Ville.

Quant au triathlon, les épreuves individuelles doivent avoir lieu le jeudi et le vendredi, celles de paratriathlon le samedi, et le relais mixte le dimanche. Champs-Élysées, tour Eiffel, Invalides… Le tracé prévoit 1 500 m de natation dans la Seine, 40 km de vélo et 10 km de course à pied.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité