JO de Paris 2024 : une application "Transport public Paris 2024", Valérie Pécresse détaille son plan pour se déplacer en Île-de-France

La présidente de la région Île-de-France a annoncé son plan transports pour la période des Jeux à Paris. Une application dédiée permettra aux usagers d'anticiper leurs déplacements en fonction des perturbations.

Navettes du dernier kilomètre, navettes pour les personnes handicapées, renforcement des lignes les plus sollicitées, application pour trouver le meilleur itinéraire : la présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse a détaillé son plan de transports pour les Jeux olympiques.

Une application "Transport public Paris 2024", sera lancée en mai dans six langues. Elle pourra mesurer "la répartition en temps réel des spectateurs" dans la capitale afin de donner au voyageur le meilleur trajet, indique la région. Les voyageurs pourront également acheter le Pass Paris 2024 dès le mois de juin 2024

Prévoir des itinéraires bis

La région invite les Franciliens à prévoir des itinéraires bis durant la période olympique. Les usagers habituels doivent "enlever leurs automatismes de transports, les itinéraires qu'on vous donne sont les bons", a insisté Valérie Pécresse, qui est aussi présidente d’Île-de-France Mobilités.

Pour desservir les sites olympiques éloignés des gares comme le Château de Versailles pour l'équitation. 300 bus seront déployés, soit un par minute. Ces navettes seront accessibles gratuitement.

Un autre type de navettes, 150 en tout, sera mis en place pour convoyer les personnes handicapées et leurs accompagnants des huit gares parisiennes à l'entrée des sites. Ce service sera disponible sur réservation et pour un "tarif très doux à 4 euros, pour qu'on n'ait pas de no-show, c'est-à-dire des gens qui réservent et ne viennent pas", a expliqué la présidente de région.

Les transports seront ouverts toute la nuit du 10 août pour le "marathon pour tous", destiné aux amateurs, entre Paris et Versailles.

Environ 2.000 vélos électriques supplémentaires de la région, Véligo, seront disponibles pour un abonnement d'un ou deux mois à 53,90 euros, contre 40 euros sur six mois d'ordinaire.

De son côté, le gouvernement a mis en place un site internet pour permettre aux usagers "d'anticiper les Jeux"

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité