Kylian Mbappé envisage de partir du PSG dès l'été 2024

Le joueur phare du Paris Saint-Germain, Kylian Mbappé, a informé le club qu'il n'activerait pas l'année supplémentaire à sa disposition pour prolonger jusqu'en 2025. Le club parisien est forcé d'envisager un départ dès cet été pour récupérer une indemnité de transfert. Le champion du monde a indiqué qu'il souhaitait rester au club la saison prochaine.

Nouveau déboire pour le club parisien. Kylian Mbappé, le jeune prodige du PSG, a annoncé lundi par courrier (révélé par le quotidien L'Equipe), ne pas activer l'année supplémentaire en option prévue par son contrat. Le Français a fait connaître sa décision lundi dans un courrier transmis au club. La date butoir pour faire son choix était le 31 juillet 2023.

Cette annonce intervient un peu plus d'un an après sa prolongation surprise au PSG, club qu'il a rejoint en 2017 contre 180 millions d'euros en provenance de Monaco. Le vice-champion du monde, courtisé notamment par le Real Madrid, avait prolongé jusqu'en 2024, avec une option pour une année supplémentaire.

Un départ de l'attaquant de 24 ans à la fin de son contrat, à l'été 2024, s'avérerait catastrophique pour le PSG car, en plus du vide laissé dans l'équipe, le club serait privé des millions d'euros que lui assurerait un transfert.

Dans ces conditions, le club rouge et bleu a deux solutions, selon la source proche des négociations : soit le convaincre d'activer finalement la clause de prolongation, avant l'échéance du 31 juillet, soit tenter de le vendre à un club dès cet été et récupérer une forte somme d'argent en échange.

Dans un communiqué transmis à l'AFP, le champion du monde 2018 indique ne jamais avoir discuté d'une prolongation de contrat avec le club parisien. Dans un tweet, il dément l'information selon laquelle il quitterait le club en indiquant qu'il allait "continuer avec le PSG la saison prochaine" où il se dit "très heureux." 

Lionel Messi parti, Christophe Galtier sur le départ

Le souhait exprimé par le Français lundi est une contrariété de plus pour les propriétaires de QSI, le fonds qatarien arrivé en 2011, après une saison déjà difficile sur le terrain et en dehors, malgré l'obtention du titre de champion de France.

De nouveau en échec en Ligue des champions, le club s'active actuellement pour trouver un successeur à Christophe Galtier, placé sur un siège éjectable un an après son arrivée en provenance de Nice.

Sans entraîneur, le PSG a aussi dit adieu au champion du monde argentin Lionel Messi, en fin de contrat et parti sous des sifflets du Parc des princes, et à l'expérimenté Sergio Ramos. L'avenir de l'attaquant Neymar, sous contrat jusqu'en 2025, apparaît également assez flou.

Quant à Mbappé, il avait déjà laissé entendre qu'il pourrait partir en 2024, à l'occasion de la cérémonie des trophées UNFP, le 28 mai, lors de laquelle il avait gagné un quatrième titre consécutif de meilleur joueur de la saison en Ligue 1.

"J'ai dit que l'année prochaine je jouerai au PSG. J'ai encore un an de contrat donc je vais honorer mon contrat", avait déclaré le meilleur buteur de la saison 2022-2023.

Prochaines qualifications pour l'Euro

Le développement de lundi est intervenu en plein rassemblement de l'équipe de France, dont Mbappé est devenu capitaine après la Coupe du monde au Qatar, achevée par un revers en finale contre l'Argentine.

À Clairefontaine, où les Bleus préparent leurs prochains matches de qualifications à l'Euro, l'attaquant est apparu très décontracté lundi. Souriant et chambreur, il a participé à l'entraînement de la fin d'après-midi dans la bonne humeur, plaisanté à de multiples reprises avec Didier Deschamps et Antoine Griezmann et signé des dizaines d'autographes pour les spectateurs invités par la fédération.

Rien qui ne laissait présager, en tout cas, d'un épisode si important se jouant en coulisses.