"L’ambiance me manquait" : les terrasses des cafés rouvrent à Paris

Retour des "petites habitudes", protocole sanitaire strict, temps couvert… On a pris un café en terrasse, ce mercredi matin à Paris.

"Un café s’il vous plait". Le Moderne, un petit établissement du boulevard Saint-Jacques (XIVe arrondissement) situé à deux pas du métro, accueille ce mercredi 19 mai ses premiers clients sur place après de longs mois de fermeture. Fahim, un habitant du quartier, profite tôt ce matin d’un rayon de soleil pour prendre son café en terrasse, avant les averses orageuses attendues cet après-midi.

"J’avais hâte que les commerces rouvrent, pas uniquement les bars, explique le trentenaire, casquette vissée sur la tête. Ça fait partie de la vie d’un quartier, c’est là qu’on voit ses amis, qu’on rencontre des gens."

 

On a tous nos petites habitudes, comme boire son café le matin

Fahim

"L’ambiance me manquait, avant tout, poursuit-il. Après, c’est vrai qu’on a tous nos petites habitudes, comme boire son café le matin… Je travaille dans la culture, on va dire qu’on a été un peu moins impacté que les commerces mais on a hâte que ça se termine."

Didier, lui, boit rapidement son café. "Je ne vais jamais en terrasse, même le week-end, raconte ce Parisien, qui travaille dans la dératisation. D’habitude je consomme mon café à l’intérieur, debout, en cinq minutes, tranquille. Là, on ne peut même pas entrer."

"C’est le premier jour, on ne sait pas trop à quoi s’attendre"

Le gérant, Mustapha, espère lui avoir "un peu de monde aujourd’hui" : "C’est le premier jour, on ne sait pas trop à quoi s’attendre donc on a préparé juste le minimum… C’est positif, on est là pour travailler. Je n’ai pas peur spécialement que tout referme à l’avenir, c’est fini je pense maintenant. On a hâte que ça reprenne."

 

Ce sont surtout mes enfants, étudiants, qui ont hâte

Valentine

 

Un peu plus loin sur le boulevard Saint-Jacques, nombreux sont ceux qui ne prendront pas de café en terrasse ce mercredi. "Ce sont surtout mes enfants, étudiants, qui ont hâte, explique Valentine, qui travaille dans le milieu médical. Personnellement, je ne vais pas me ruer dans les cafés, je n’ai pas envie de me précipiter."

Pour ce qui est du protocole sanitaire, la réouverture des terrasses se fait avec une jauge de capacité maximale fixée à 50%. Pour les petites terrasses, avec moins de 10 tables, la jauge des 50% ne s'applique pas. Paroi, panneau, paravent, jardinière… Une "séparation" doit en revanche être installée "à hauteur de la personne assise".

Dans tous les cas, un maximum de six personnes par table est demandé. Autres consignes : la consommation debout est interdite, et le port du masque doit être respecté au cours de la commande, avant le service et lors du paiement. A Paris, au-delà des extensions de terrasses, la mairie va piétonniser certaines rues sur demande des restaurateurs, et selon une série de critères.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie covid-19 santé société