L’AP-HP est "prête" à accueillir des patients antillais "très rapidement", annonce Martin Hirsch

Le directeur de l’AP-HP, Martin Hirsch a annoncé ce jeudi matin au micro de RTL que l’Assistance Publique des Hôpitaux Parisiens était "prête" à accueillir des patients antillais dans les prochains jours face à l’explosion du variant Delta en Martinique et en Guadeloupe.
Le directeur de l'AP-HP, Martin Hirsch.
Le directeur de l'AP-HP, Martin Hirsch. © Photo Ludovic MARIN / AFP

 "Nous sommes prêts dès aujourd’hui à accueillir des patients antillais"  a assuré ce jeudi Martin Hirsch, directeur de l’Assistance Publique des Hôpitaux Parisiens au micro de nos confrères de RTL. Il a expliqué que les transferts de malades pourraient avoir lieu dans les prochains jours alors que la situation s’est aggravée aux Antilles face au virus. La Martinique est reconfinée pour les trois prochaines semaines à partir de ce vendredi soir. 

Face à l’augmentation exponentielle des cas de variant Delta, le préfet de Guadeloupe a également annoncé la possibilité de remettre en place des motifs impérieux de déplacement si la situation venait à s’aggraver davantage. Martin Hirsch a précisé que l’AP-HP attendait le feu vert des autorités sanitaires pour enclencher les transferts de patients vers la France métropolitaine.

Un appel à la solidarité 

Le directeur de l’AP-HP a également annoncé mettre en place un système solidaire à travers des jours de volontariat à l’hôpital proposé aux membres de l’AP-HP se trouvant aux Antilles. "On fait tout ce qu’on peut pour s’entraider les uns, les autres dans ces situations compliquées",  a-t-il expliqué. Dans les îles voisines des Antilles Françaises, comme Saint-Barthélemy et Saint-Martin, l’état d’urgence a été déclaré ce mercredi.                       

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société