• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

L'artiste Combo exposé à L'Institut du Monde Arabe

© FrancetV/Culturebox
© FrancetV/Culturebox

Le jeune artiste français de street art Combo s'est installé à l'I.M.A jusqu'au 6 mars 2016, à l'invitation de Jack Lang. Invité pour montrer, l'oeuvre baptisée "Coexist", créée après l'attentat contre "Charlie" et qui lui a valu de se faire tabasser un soir en pleine rue.

Par Christian Meyze

Combo a 28 ans. Vous ne le connaissez peut-être pas encore, mais quand vous verrez son travail, vous reconnaîtrez très vite son trait, que l'on rencontre de plus en plus souvent, un peu partout, dans les paysages urbains.

Combo, a mis un temps son talent au service de la publicité pour de très grandes marques. Mais ce jeune français, né d'un père chrétien libanais et d'une mère musulmane marocaine, a finalement préféré jouer pour lui et s'exprimer en son nom.

Depuis, il parcourt le monde, bombes de peintures et support papier comme bagages et comme outils de travail. Son art dit le monde qu'il voit, le monde et les hommes. Il les raconte avec un humour subtil et juste ce qu'il faut de dérision. Comme quand à ses copains qui lui demandent s'il va au Liban pour "faire le Djihad", il répond qu'il part faire le "djih-art"!

Son thème de prédilection, c'est l'oecuménisme, la cohabitation des religions, la tolérance et la fraternité. Mais dans l'époque, c'est un thème dangereux, qui lui vaut parfois bien des ennuis. En janvier 2015, après Charlie, il veut parler de coexistence pacifique et créé ce qui est devenue son étendard : une oeuvre composée avec un croissant pour les musulmans, une étoile de David pour les juifs et une croix pour les chrétiens. Simple et basique somme toute, pourtant lorsqu'un soir il colle son oeuvre, baptisée "Coexist" sur les murs, il se fait tabasser par quatre jeunes que l'oeuvre dérange et mécontente.

Jack Lang, patron de l'Institut du Monde Arabe, l'I.M.A, l'a invité à montrer cette oeuvre et bien d'autres. L'occasion, si vous ne le connaissez pas encore, d'aller voir cet artiste sensible, touchant et bien planté dans son époque. Reportage Carla Carrasqueira et Mélissa Genevois.
L'artiste Combo exposé à l'Institut du Monde Arabe

 

Sur le même sujet

Une start-up développe une ruche connectée pour préserver les abeilles

Les + Lus