L'herbier de Paris du Muséum national d'histoire naturelle

© Capture www.webdoc-herbier.com
© Capture www.webdoc-herbier.com

L'herbier du Muséum national d'histoire naturelle de Paris au sein du Jardin des plantes a été entièrement rénové. Avec ses huit millions de spécimens de plantes venues du monde entier, c'est un lieu de mémoire végétale.

Par France3 Paris

Le plus grand échantillonnage de la flore planétaire est français ! Et il se visite à Paris au Muséum d'histoire naturelle au coeur du Jardin des Plantes.
Pendant 4 ans, l'équipe de Look at Sciences, une agence de presse spécialisée dans les sciences, a suivi la métamorphose de l'Herbier du Museum national d'Histoire naturelle, l'une des collections les plus riches du monde. À côté de ces travaux, les scientifiques ont continué leurs recherches et fait, parfois, des découvertes...
Quelques huit millions de plantes, de champignons, d’algues, de lichens, rapportés des nombreuses  expéditions lancées durant des siècles à travers le monde, se trouvent dans les armoires du 16, rue Buffon, à Paris, le bâtiment de la Galerie de botanique du Muséum national d’histoire naturelle (MNHN).


Cet « Herbier national » (ou « Herbier du Muséum »), accessible aux seuls spécialistes, vient de faire l’objet d’un vaste programme de rénovation et de numérisation.
Ce programme s’achève ce mercredi 27 novemebre par l’ouverture au public d’une exposition permanente, la mise en ligne d’un web-feuilleton en 40 épisodes, « Herbier 2 .0 », réalisé par Anne France Sion et Vincent Gaullier (www.webdoc-herbier.com) et la sortie d’un beau livre de Cécile Aupic, Denis Lamy et Odile Poncy, L’Herbier du Muséum (Artlys/Muséum national d’histoire naturelle) .

Sur le même sujet

Les + Lus