La brasserie parisienne "Au pied de cochon" n'ouvrira plus 24h/24

Publié le Mis à jour le
Écrit par Cécilia Sanchez (avec AFP)
Le restaurant Au pied de cochon, rue de la coquillière dans le 1er arrondissement de Paris, fait face aux Halles
Le restaurant Au pied de cochon, rue de la coquillière dans le 1er arrondissement de Paris, fait face aux Halles © Capture d'écran Google Street View

Depuis 1947 on pouvait se restaurer à toute heure, n'importe quel jour dans cette brasserie du quartier des Halles. Seulement, après les attentats, les touristes étrangers fuient Paris et les commerces accusent le coup. "Au pied de cochon" réduit ses horaires, la faute à sa chute d'activité de 20 %.

"Au pied de cochon", c'est une institution gastronomique parisienne. Depuis sa fondation en 1947, dans le quartier populaire des Halles, la brasserie sert à toute heure, 24h/24. Mais la période post-attentat, morose pour le commerce, a eu raison de cette tradition.
Récemment, le restaurant a décidé de fermer 4 nuits par semaine, en raison d'une chute d'activité d'environ 20 % depuis les attentats du 13 novembre. 

Du dimanche au mercredi, le restaurant est fermé dès 00h30

"Depuis deux semaines (...) nous avons décidé de fermer dès 00h30 du dimanche au mercredi inclus. Nous ne rouvrons qu'à 7h. Le restaurant reste en revanche ouvert 24h/24 du jeudi au samedi soir", a précisé Pascal Brun, président de Groupe Frères Blanc, propriétaire du restaurant du quartier des Halles, connu des noctambules parisiens.

Selon le président du groupe, "il est nécessaire d'adapter la structure des charges à l'activité du moment". Ces nouveaux horaires seront appliqués jusqu'à "fin avril, date à laquelle la saison reprend traditionnellement", souligne Pascal Brun, dont l'établissement accueille "60% de clientèle française et 40% de clientèle étrangère". C'est cette dernière qui est la "plus impactée. Depuis les attentats de novembre, la clientèle étrangère s'est totalement effondrée", lance-t-il.

L'Alsace et le Grand café Capucine restent ouverts 24h/24

Les autres établissements du groupe ouverts 24h/24, l'Alsace sur les Champs-Elysées et le Grand café Capucine à Opéra maintiennent eux leurs horaires, "car la clientèle nocturne est plus importante dans ces quartiers, notamment en raison de la présence des théâtres", rappelle M. Brun.

Autre exemple à Paris, le Cadran Voltaire, café-restaurant situé à quelques centaines de mètres du café "La Belle Équipe", cible des attaques terroristes du 13 novembre, n'est ouvert 24h/24 que le vendredi et le samedi soirs. "Nous avions déjà un peu changé nos horaires juste avant les attentats mais après le 13 novembre et en raison de la baisse d'activité nocturne, nous fermons dès 2h du dimanche au mercredi, contre une fermeture à 4h auparavant", a commenté le gérant du café, ne souhaitant pas livrer son patronyme.

Le café "Le Rey", également situé sur la place Voltaire dans le 11ème arrondissement de la capitale et également fréquenté par les noctambules en raison de son ouverture 24h/24, n'a lui "pas changé ses horaires, malgré une baisse de fréquentation", a expliqué un des gérants.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.