La Seine accueillera la cérémonie d’ouverture des JO 2024 à Paris

Publié le Mis à jour le

Ni le Stade de France, ni les Champs-Elysées, ni la place de la Concorde n’ont été retenus pour la cérémonie d’ouverture des JO de 2024. Elle se déroulera en plein cœur de Paris, sur la Seine, le 26 juillet 2024. Ses grandes lignes ont été présentées ce lundi 13 décembre.

Imaginez plus de 10 500 athlètes à bord de 160 embarcations défilant sur la Seine, en plein cœur de Paris, au pied des plus beaux monuments de la capitale. Une parade de 6 km, entre la bibliothèque François-Mitterrand et le Trocadéro, sous les yeux de centaines de milliers de spectateurs massés sur les quais.

"L'option Seine"

"On vous le promet, la cérémonie d’ouverture des JO de Paris 2024 sera absolument magique : elle sera avant-gardiste, elle sera populaire et ouverte au plus grand nombre", s'est félicité Tony Estanguet, président de Paris 2024 lors de la conférence de presse de présentation de la cérémonie d'ouverture.

"Cette cérémonie d’ouverture marquera à jamais l’histoire des Jeux. Pour la première fois, elle sortira du stade pour se dérouler en plein cœur de notre capitale. Le long des quais et sur les ponts de la Seine", a déclaré Anne Hidalgo, la maire de Paris. Et de poursuivre : "Lancer l’Olympiade parisienne sur la Seine est un choix fort qui s’inscrit dans une démarche de long terme visant, depuis l’ouverture des berges aux piétons en 2016, à rendre les abords de leur fleuve aux Parisiens et aux Franciliens pour qu’ils puissent s’y promener, faire du sport ou tout simplement l’admirer." 

L'option "Seine" a germé dans la tête de l’équipe de création artistique de Paris 2024 "après le grand succès de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires 2018", a expliqué Thomas Bach, président du Comité International Olympique.

"L’idée de faire une cérémonie hors du stade est dans l’air du temps depuis un moment. Les Jeux olympiques de la jeunesse de Buenos Aires en 2018 ont été les premiers à passer à l’acte. Puis, quitte à la faire hors du stade, quel était le lieu le plus ambitieux, spectaculaire, populaire pour faire cela ?", déclare le directeur de la cérémonie Thierry Reboul.

Il aura fallu des dizaines de réunions sur la faisabilité du projet pour que celui-ci aboutisse car ni la préfecture de police de Paris, ni le ministère de l'Intérieur n'étaient favorables à ce choix avant qu'Emmanuel Macron ne fasse pencher la balance.

Les ponts et les quais accueilleront les spectateurs

Les quais hauts seront en accès gratuit pour les spectateurs munis de billets. L'accès des quais bas, entre le pont d’Austerlitz et le pont d’Iéna, sera payant. 

600 000 spectateurs, 206 délégations sont attendus et 120 chefs d'Etat ou de gouvernement. 

Sécurité, secours et circulation

Un comité de pilotage, composé du comité Paris 2024, de la Ville de Paris, de la DIJOP, la délégation interministérielle aux jeux Olympiques et Paralympiques 2024, de la préfecture de Police,  de la préfecture de la région Ile-de-France (PRIF), de la Coordination Nationale pour la Sécurité des Jeux (CNSJ), a travaillé toute l'année pour évaluer les questions de faisabilité du projet en matière de travaux, de budget, de sécurité des sportifs et des spectateurs, sans oublier les conséquences sur la ville et le fleuve. Un protocole a été validé.

Au cours des prochains mois, le dispositif opérationnel sera précisé sur la base de ce protocole. 

Un directeur artistique de la cérémonie devrait également être nommé.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité