La SNCF met en vente 12 locomotives qui roulaient sur le Transilien

L'entreprise ferroviaire a remplacé ses locomotives par de nouvelles de la marque Bombardier. Ces anciennes locomotives pourraient être reconverties pour être utilisées dans le fret.

Elles dépassent le million de kilomètres. Mais pour une locomotive, ce n'est pas tant que cela, elles peuvent en avaler beaucoup d'autres. La SNCF met en vente 12 locomotives qui roulaient jusqu'à présent sur le réseau Transilien, sur les lignes partant de la Gare Saint-Lazare précisément.

Une vente inédite car auparavant, elles étaient démantelées pour notamment récupérer les pièces détachées. "Ces locomotives ont été remplacées par de nouvelle de la marque Bombardier. Il y a une volonté de la SNCF de trouver d'autres circuits de valorisation. Avant, elles étaient démantelées et 90% de la locomotive était reconditionnée", explique Simon Sallandre, en charge de la commercialisation chez Agora Store.

Ces machines ont atteint un âge certain : une vingtaine d'années chacune mais leur prix ne reste pas à portée de portefeuille du grand public.

Elles pourraient servir au fret

La mise à prix de ces monstres d'acier a été fixée à 1,3 million d'euros pour chacune d'entre elles. "Il y a énormément de demande sur l'occasion avec le ré-enchantement du rail et il n'existe que très peu de matériel d'occasion. On espère qu'elles vont partir à 2 millions d'euros", poursuit Simon Sallandre.

Ces locomotives ont de fortes chances de continuer à rouler sur le réseau national. Car selon les pays, l'écartement du rail mais aussi la tension d'alimentation et le système de signalisation changent.

"Si on veut être pragmatique, elles vont intéresser des sociétés qui opèrent sur le territoire français. Transformer une locomotive et l'homologuer, cela coute environ un million d'euros. Une locomotive neuve coûte 3 à 5 millions d'euros. Mais celles-ci peuvent être transformées pour le fret. Nos cibles, ce sont les ROSCOs, des sociétés de location de matériel roulant et des opérateurs de matériel de transport de personnes en France", raconte Simon Sallandre.

À l'heure actuelle, ces locomotives effectuent leurs derniers trajets et seront stockées dans quelques semaines pour la vente qui a lieu fin juin.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité