La Tour Montparnasse à nouveau confrontée à l'amiante

Publié le Mis à jour le

Une nouvelle pollution ponctuelle à l'amiante a été détectée à la Tour Montparnasse, dans un local de service au sixième sous-sol.

La pollution a été repérée les 7 et 8 octobre dans un local de service, dans le cadre de la surveillance obligatoire sur l'ensemble du site mise en place par la préfecture de Paris. Le niveau d'empoussièrement mesuré a atteint 15 fibres par litre, alors qu'il ne doit pas dépasser 5 fibres par litre. Mais il est depuis
revenu à la normale.

L'édifice parisien où travaillent environ 5.000 personnes s'était retrouvé dans la tourmente à l'été 2013 après une série de dépassements des seuils de pollution, qui avaient poussé des entreprises et la région Ile-de-France à évacuer par précaution. Un expert avait été mandaté pour comprendre les causes de ces pics de pollution. Il avait notamment mis en cause l'organisation des travaux, que les copropriétaires ont ensuite décidé de suspendre jusqu'à la mi-2015.

Dans ce dossier, une information judiciaire a été ouverte par le parquet de Paris, notamment pour "mise en danger de la vie d'autrui", tandis qu'une vingtaine de salariés ou ex-salariés ont engagé une action aux prud'hommes pour faire valoir un "préjudice d'anxiété".