Les joueurs Di Maria et Marquinhos cambriolés pendant le match PSG – FC Nantes

L'Argentin Angel Di Maria a été victime d'un cambriolage à son propre domicile et le Brésilien Marquinhos à celui de personnes de sa famille.

Un violent cambriolage a eu lieu au domicile d'Angel Di Maria dimanche lors du match contre le FC Nantes au Parc des Princes. Selon le diffuseur de la rencontre Canal +, qui ne cite pas de source, la famille du joueur était présente au domicile pendant le cambriolage.

L'Argentin, qui vient de prolonger son contrat avec le Paris SG, a quitté la pelouse peu après l'heure de jeu, remplacé par Leandro Paredes.

Le deuxième cambriolage a touché la famille de Marquinhos où "il y a eu des violences". Situé dans les Yvelines, le père du joueur était présent selon une source proche de l'enquête. "Durant le match entre le PSG et Nantes, la maison des parents du joueur a été cambriolée pendant que sa famille était présente dans la résidence, mais personne n’a souffert et tout le monde va bien, plus de peur que de mal", a réagi le joueur sur instagram.

Depuis janvier, deux autres joueurs se sont fait cambrioler, sans qu'il soit possible d'établir un lien entre ces affaires : Sergio Rico en janvier et Mauro Icardi en février.

Défaite contre le FC Nantes

"Il y a la déception d'avoir perdu trois points, mais le groupe était préoccupé pour des choses dont vous êtes probablement déjà au courant", a glissé Mauricio Pochettino en conférence de presse à la fin de la rencontre.

"Ce n'est pas une excuse, mais il y a eu une baisse d'énergie inhabituelle, a poursuivi l'entraîneur argentin. Oui, on a parlé avec les joueurs, mais pas de ce qui s'est passé footballistiquement".

"Il y a des situations hors foot dont il faut tenir compte", a conclu l'entraîneur parisien.