• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Loi Travail : le lycée Voltaire se mobilise pour un lycéen poursuivi pour un feu de poubelle

Devant le lycée Voltaire, dans le 11ème arrondissement de Paris. / © France 3 Paris IDF
Devant le lycée Voltaire, dans le 11ème arrondissement de Paris. / © France 3 Paris IDF

Un jeune élève du lycée Voltaire dans le 11ème, a été placé en garde à vue et mis en examen pour dégradation volontaire en marge d'une manifestation contre la loi Travail. Il aurait eu l'intention de mettre le feu à une poubelle. Parents d'élèves et professeurs dénoncent une mesure disproportionnée.

Par France 3 Paris IDF

Mis en examen le samedi 2 avril, le jeune Ryan, 15 ans, devrait être jugé dans quelques mois pour "dégradation volontaire de bien matériel par incendie pouvant potentiellement engendrer un danger pour autrui". Des faits contestés par la communauté enseignante du lycée Voltaire, mobilisée pour sortir l'adolescent de cette situation.

Sur une vidéo tournée par ses camarades, on voit le jeune Ryan interpellé par les policiers, soupçonné d'avoir, avec d'autres jeunes, mis le feu à une poubelle. Conduit au commissariat du 11ème arrondissement de Paris, Ryan va passer la journée en garde à vue avant d'être déféré au parquet et de passer la nuit au dépôt, sans être informé de ses droits.

La communauté éducative mobilisée

L'adolescent ne rencontrera son avocate que le lendemain. Mobilisés, parents d'élèves et enseignants estiment les chefs de la poursuite disproportionnés. Dans un communiqué, le personnel de la cité scolaire Voltaire qualifie l'adolescent de "sérieux et gentil". Des fonds ont été récoltés pour assurer la défense de l'élève.

VOIR le reportage
Manifestations anti-loi Travail : un lycée se mobilise pour un jeune de 15 ans mis en examen
La mobilisation d'un lycée pour soutenir Rayan. Ce jeune de 15 ans, élève du lycée Voltaire dans le 11ème, a été placé en garde à vue et mis en examen pour dégradation volontaire en marge d'une manifestation contre la loi Travail. Il aurait eu l'intention de mettre le feu à une poubelle. Parents d'élèves et professeurs dénoncent une mesure disproportionnée.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Bande-annonce Police, illégitime violence

Les + Lus