“Made for sharing”, le slogan de Paris 2024 : vos réactions

"Made for sharing", le slogan choisi pour promouvoir la candidature de Paris 2024 à l'international / © ZUMA PRESS/MAXPPP/MAXPPP
"Made for sharing", le slogan choisi pour promouvoir la candidature de Paris 2024 à l'international / © ZUMA PRESS/MAXPPP/MAXPPP

L'annonce du slogan de la candidature parisienne pour les Jeux olympiques de 2024, "Made for sharing", a suscité de très nombreuses réactions sur les réseaux sociaux. Petite revue de vos avis sur Twitter et Facebook, alors qu'un recours était déposé lundi contre cette version anglophone.

Par France 3 Paris IDF

"Honnêtement, on est assez étonné de cette polémique qui n'a pas lieu d'être"... C'est ainsi qu'a réagi Etienne Thobois, le directeur général du comité de candidature de Paris-2024. Car les deux slogans "Made for sharing" et "Venez partager" figurent tous les deux dans le dossier de candidature de la capitale.
Pourtant, il n'en a pas fallu davantage pour susciter l'indignation... De l'Académie française, et des associations de défense de la langue française. Un recours devait d'ailleurs être déposé ce lundi contre cette décision, pour violation de la loi Toubon de 1994, sur l'emploi de la langue française.

"Insulte"

Pour ce collectif d'associations, ce slogan ainsi que la cérémonie de lancement "intégralement en anglais", constituent "une insulte caractérisée à la langue française", selon leur lettre de mise en demeure qui fait référence à l'ouverture de la campagne internationale, le 3 février dernier, où le slogan - en anglais et français - a été projeté sur la Tour Eiffel.
Capture d'écran Facebook. / © capture d'écran Facebook
Capture d'écran Facebook. / © capture d'écran Facebook
Sur les réseaux sociaux, les avis restent largement défavorables à cette version anglophone. Pour certains d'entre voux, il faut carrément changer le slogan, même dans sa version française, pour en faire "L'Union fait la force", comme la devise belge. D'autre avance le fait que le français est la langue officielle du mouvement olympique, avec l'anglais... Et qu'il faut donc utiliser la seule "langue française", "un point c'est tout !".
Capture d'écran Facebook. / © capture d'écran Facebook
Capture d'écran Facebook. / © capture d'écran Facebook
Mais pour d'autres, il faut aussi savoir s'adapter au monde qui nous entoure, et donc faire "un effort".
Capture d'écran Facebook. / © capture d'écran Facebook
Capture d'écran Facebook. / © capture d'écran Facebook


Sur le même sujet

Les + Lus