Nouvelles dégradations des passages piétons arc-en-ciel à Paris

Un passage piéton arc-en-ciel, dans le Marais. / © Alexis Sciard / MAXPPP
Un passage piéton arc-en-ciel, dans le Marais. / © Alexis Sciard / MAXPPP

A la veille de la Marche des fiertés, de nouveaux actes de vandalismes ont eu lieu contre des passages piétons à Paris. La maire de Paris, Anne Hidalgo, a annoncé le dépôt d'une plainte.

Par Marc Taubert

C'est le deuxième jour où des passages piétons arc-en-ciel sont tagués de messages homophobes. La maire de Paris a décidé de réagir rapidement et a annoncé la saisine du procureur de la République de Paris et le nettoyage des inscriptions.
 

"LGBT hors de France", pouvait-on déjà lire mardi matin, sur les lieux de cet acte de vandalisme. Ces tags ont été apposés au croisement de la rue des Archives et de la rue de la Verrerie, et les arcs-en-ciel de l'intersection ont été recouverts d'une couche de peinture blanche. Ils ont ensuite été nettoyé par les services de la mairie.

Face à ces messages homophobes, Anne Hidalgo avait déjà annoncé que ces passages piétons seraient désormais permanents pour en faire un symbole contre les discriminations.

Parmi les nombreuses réaction, Joël Deumier, président de l'association SOS Homophobie a réitéré l'importance de "la visibilité de nos combats dans l'espace public" alors, rappelle-t-il, que "43% des personnes LGBT évitent de tenir la main de leur partenaire dans la rue par crainte des agression."
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Essonne – Élus locaux se mobilisent pour un réaménagement de la N20

Les + Lus