• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Paris : un tag homophobe sur un passage arc-en-ciel, à quelques jours de la Marche des fiertés

Un passage piéton aux couleurs de l'arc-en-ciel, à Paris. / © Alexis Sciard MaxPPP
Un passage piéton aux couleurs de l'arc-en-ciel, à Paris. / © Alexis Sciard MaxPPP

Un tag à caractère homophobe a été inscrit sur des passages arc-en-ciel peints en vue du passage de la Marche des fiertés, samedi prochain. La maire de Paris, Anne Hidalgo, a annoncé la saisine du procureur de la République.

Par France 3 Paris IDF/ET

Une inscription à caractère homophobe a été laissée sur des passages piétons peints aux couleurs de l'arc-en-ciel, dans le quatrième arrondissement de Paris, dans la nuit de lundi à mardi.

"LGBT hors de France", pouvait-on lire mardi matin, sur les lieux de cet acte de vandalisme. Ces tags ont été apposés au croisement de la rue des Archives et de la rue de la Verrerie, et les arcs-en-ciel de l'intersection ont été recouverts d'une couche de peinture blanche. Le tag a finalement été retiré par les services de la Ville, et ces derniers devaient nettoyer la peinture blanche.
Ces passages piétons aux couleurs de l'arc-en-ciel, qui symbolise les communautés LGBT, ont été réalisés en vue de la Marche des fiertés, qui se déroule à Paris, samedi prochain, entre la place de la Concorde et la place de la République.
 

Réactions d'indignation

Cet acte de vandalisme a suscité de nombreuses réactions d'indignation, dont celle de la maire PS de Paris Anne Hidalgo. Celle-ci a d'ailleurs annoncé que la Ville de Paris allait saisir le procureur de la République.
Réaction également du côté des associations anti-homophobie. "Nous envisageons de porter plainte pour répondre à cet acte commis sur la voie publique et à quelques jours de la Marche des fiertés", a ainsi indiqué Joël Deumier, le président de SOS Homophobie.

Avant chaque événement LGBT, on s'attend à des attaques plus ou moins explicites

Selon le président de l'association anti-homophobe, les actes à caractère homophobe sur la voie publique se sont multipliés ces derniers jours, à Nantes, ou à Paris, contre une plaque commémorative rue Montorgueil. 
 

Visibilité

Marche des fiertés, samedi, Gay Games, en août prochain... "Avant chaque événement LGBT, on s'attend à des attaques plus ou moins explicites", explique Joël Deumier. "Nous, on est là pour affirmer qu'il faut être visible, et nous militons pour l'égalité des droits. C'est ainsi que nous arriverons à une société inclusive."

Sur le même sujet

Une partie des candidats de Cédric Villani sélectionnés par tirage au sort

Les + Lus