Quatrième samedi de manifestations contre le pass sanitaire à Paris

Quatre manifestations contre l’extension du pass sanitaire ont eu lieu ce samedi dans la capitale, encadrées par un large dispositif policier. Cette nouvelle journée de mobilisation survient après la décision du Conseil constitutionnel, annoncée ce jeudi.

"Non au pass sanitaire", "nos libertés trépassent", "Covid = mensonge d’Etat"... Quatre manifestations "pour la liberté" et "contre la dictature sanitaire" ont été organisées ce samedi 7 août, dans les rues de Paris. Il s’agit du quatrième samedi d’action contre le pass sanitaire depuis l'instauration, le 21 juillet dernier, du dispositif dans certains lieux de loisirs et de culture.

Selon le ministère de l'Intérieur, les quatre actions parisiennes ont mobilisé 17 000 personnes. Parmi les différents rassemblements, un cortège est parti en début d'après-midi de la station de métro Pont de Neuilly en direction de la place du Châtelet, à l’appel d’un mouvement de gilets jaunes.

Parmi les trois autres manifestations annoncées, un cortège est également parti en début d'après-midi de la place Joffre devant l'École militaire en prenant la direction du Ve arrondissement, à l’appel du mouvement Les Patriotes de Florian Philippot, ancien numéro 2 du FN (aujourd'hui RN).

Compagnies républicaines de sécurité (CRS), gendarmes mobiles, brigades de répression de l'action violente (BRAV)… Un important dispositif policier a été mis en place, avec près de 3000 policiers et gendarmes mobilisés dans la capitale. Un dispositif similaire à celui lancé le week-end dernier à Paris.

Un quatrième samedi de mobilisation suite à la décision du Conseil constitutionnel

Les manifestants parisiens ont dû faire face à une météo difficile en fin d'après-midi. Peu d'incidents ont été constatés. A 20h, huit personnes avaient toutefois été placées en garde à vue à Paris, dont un mineur.

Cette nouvelle journée de mobilisation survient après la décision du Conseil constitutionnel, annoncée jeudi 5 août. Celle-ci a validé l'essentiel de la loi visant à étendre le pass sanitaire à de nouveaux lieux publics (dont les bars, les restaurants ainsi que les centres commerciaux) dès ce lundi 9 août, et à mettre par ailleurs en place une vaccination obligatoire pour les soignants. Une loi publiée vendredi au Journal officiel.

Jeudi soir, suite à cette décision du Conseil constitutionnel, des opposants au pass sanitaire s'étaient d’ailleurs rassemblés devant le Palais-Royal, à proximité du siège de l'institution.

Samedi dernier,  plus de 14 000 personnes avaient manifesté à Paris contre l’extension du pass sanitaire, selon le ministère de l'Intérieur. Plus de 200 000 personnes avaient défilé en France, d’après la même source. Pour ce qui est des manifestations de ce samedi 7 août, des rassemblements étaient prévus dans plus de 150 villes en France.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation covid-19 société