• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Meurtre à l'arme automatique à Paris 10e : un suspect mis en examen pour complicité d'assassinat

Un jeune homme a été tué dans le 10e arrondissement de Paris le 19 juillet dernier. / © IP3 PRESS/MAXPPP
Un jeune homme a été tué dans le 10e arrondissement de Paris le 19 juillet dernier. / © IP3 PRESS/MAXPPP

Un jeune homme avait été tué par balle dans une rue calme du 10e arrondissement de Paris, vendredi 19 juillet.

Par MT avec AFP

La police tient un suspect. Un homme a été mis en examen vendredi, notamment pour complicité d'assassinat, dans l'enquête sur la mort par balles d'un homme, mi-juillet à Paris, a-t-on appris samedi de source judiciaire.

Il est accusé d'avoir pris part au meurtre d'un jeune homme de 27 ans, ancien habitant du quartier qui revenait rendre visite à sa famille. Il a été abattu vendredi 19 juillet dans le passage Hébrard dans le 10e arrondissement de Paris. Il n'était pas connu des services de police.

D'abord déclarée dans un état grave et pris en charge par les secours, il avait succombé à ses blessures quelques minutes plus tard.
 

La maire dénonce les trafics de stupéfiants

Le parquet de Paris a ouvert vendredi une information judiciaire pour assassinat, acquisition et détention en réunion d'armes et de munitions de catégorie A, participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d'un crime ou d'un délit puni de 10 ans de prison.

L'auteur des coups de feu avait abandonné son arme dans une poubelle avant de prendre la fuite, selon une source policière.

La piste du règlement de compte est envisagée. La maire du 10e arrondissement, Alexandra Cordebard, expliquait ainsi à France 3 Paris – Île-de-France : "Ce quartier est pourri depuis un certain nombre d'années par un trafic incrusté qui implique beaucoup de jeunes gens du quartier, qui détruit la vie des familles et qui nous empêche d'avoir un accompagnement éducatif de bonne qualité auprès de ces enfants." Et d'appeler à d'avantage de présence policière.
 

Sur le même sujet

Autour de Notre-Dame, les petits Parisiens font leur rentrée dans des écoles décontaminées au plomb

Les + Lus