Nouvelle journée de mobilisation contre la réforme de la justice

La manifestation est partie en début d'après-midi de la place du Châtelet. / © France3 IDF/Laurence Barbry
La manifestation est partie en début d'après-midi de la place du Châtelet. / © France3 IDF/Laurence Barbry

Mobilisés autour du mot d'ordre "justice morte", des magistrats, greffiers et avocats manifestent ce mercredi dans Paris. De nombreuses audiences sont aussi renvoyées.

Par LB (avec Laurence Barbry et AFP)

Des avocats ont notamment quitté Lille, Reims, Châlons-en-Champagne ou encore Dijon ce mercredi matin pour rejoindre le cortège parisien qui est parti de la place du Châtelet à 14h, jusqu'à la rue de la paix, non loin du ministère de la Justice.

"Nous refusons ce projet dont le véritable objectif est de permettre le maintien de la justice dans son état de misère budgétaire en sacrifiant toute notion de qualité au nom de la productivité", ont écrit dans un communiqué les syndicats, dont l'Union syndicale des magistrats (USM) et le Syndicat de la magistrature (SM). "Nous refusons ce projet d'une justice illisible, déshumanisée et privatisée."


Parmi les principales réformes voulues par Nicole Belloubet, la ministre de la Justice : la fusion en un seul lieu des tribunaux de grande instance et des tribunaux d'instance ; la création d'une nouvelle instance, le tribunal criminel départemental, composée de magistrat et chargée de juger une partie des affaires des actuelles cours d'assises ; et la possibilité de déposer plainte en ligne avec la numérisation de chaque étape.

 

Sur le même sujet

Uber attaqué en justice par 10 chauffeurs

Les + Lus