"On demande une prime JO", le Centre Pompidou fermé ce samedi en raison d'un mouvement social

Le grand musée d'Art moderne est fermé en raison d'une grève appelée par le syndicat FO. Des personnels du Centre Pompidou demandent l'obtention d'une prime journalière pour les agents qui travailleront pendant les JO.

"En raison d'un mouvement social, le Centre Pompidou et la (bibliothèque) @Bpi_Pompidou sont fermés aujourd'hui, samedi 6 juillet. Les billets de ce jour payés par carte bancaire seront remboursés automatiquement", a écrit le Centre sur le réseau social X (ex-Twitter).

"On est fermé pour grève. On demande une prime JO vu qu'on va être très impactés par les événements prévus pendant les Jeux olympiques" de Paris, a précisé. à l'AFP Philippe Mahé, secrétaire du syndicat FO du personnel du Centre Pompidou. "Ca donne une surcharge de travail", ajoute-t-il : "la flamme va passer sur la place le 14 juillet, on est l'un des établissements qui ne seront pas fermés pendant les JO, il peut y avoir des reports du public sur nous".

Un préavis du 1er juillet au 8 septembre

Un préavis de grève a été déposé pour la période du 1er juillet au 8 septembre et des "échanges" sont en cours avec la direction, dit-il. "Aujourd'hui, on fait grève, on ne peut rien promettre pour demain, on verra à la relève s'il y a eu des avancées". "Le Centre Pompidou n'étant pas site olympique et n'ayant pas été contraint d'annuler des congés pour ses agents pendant cette période, le dispositif prévu par la fonction publique pour les agents concernés ne s'applique pas", a par ailleurs indiqué à l'AFP un porte-parole de l'institution.

Le gouvernement a publié le 23 juin des textes permettant le versement de primes supplémentaires allant jusqu'à 1.500 euros à plusieurs catégories de fonctionnaires mobilisés dans le cadre des Jeux olympiques (26 juillet-11 août) ou paralympiques (28 août-8 septembre). Par ailleurs, le Syndicat national des musées et domaines CGT-Culture a déposé un préavis de grève courant du 21 mars au 8 octobre et portant sur des revendications liées aux conditions de travail et de rémunération pendant cette période. 

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Paris Ile-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité