Cet article date de plus de 6 ans

Opération escargot des autocars dans le nord de l'Ile-de-France et à Paris

Une trentaine d'autocars a quitté vendredi matin Tremblay-en-France (Seine-Saint-Denis) pour rejoindre Paris dans le cadre d'une opération escargot, afin de protester contre la décision de la mairie de Paris de tripler le prix du stationnement des cars. Suivre l'état du trafic.
© F3
Une trentaine d'autocars a quitté vendredi matin Tremblay-en-France (Seine-Saint-Denis) pour rejoindre Paris dans le cadre d'une opération escargot, afin de protester contre la décision de la mairie de Paris de tripler le prix du stationnement des cars.

Environ 35 autocars ont pris la route vers 09H30, a indiqué Yann Viguié, délégué général Ile-de-France de l'Organisation des transporteurs routiers européens (OTRE), fédération patronale à l'origine du mouvement.

Les manifestants ont prévu de rejoindre Paris, à une trentaine de kilomètres de leur point de départ, et d'emprunter le périphérique ouest pour se rendre sous la Tour Eiffel. Ils devraient ensuite être reçus par la mairie de Paris. Une première manifestation avait été organisée le 30 mars.

La mobilisation est moins forte que prévue, puisqu'une cinquantaine de véhicules était attendue initialement. Pour éviter les bouchons, les Franciliens ont tout intérêt à se renseigner sur l'état du trafic aux abords de Paris, avant de prendre la route.

Sytadin - trafic temps réel
De son coté, la Fédération nationale des transports de voyageurs (FNTV) a annoncé qu'elle ne s'associait pas au mouvement, faisant valoir que le dialogue avec la mairie de Paris "n'est pas rompu".

>> Le reportage de Frédérique Hovasse avec Nedim Loncarevic
Opération escargot des autocars dans le nord de l'Ile-de-France et à Paris


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
circulation trafic routier infos pratiques