• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Paris – Des auto-écoles inquiètes d'une réforme prévoient de bloquer le périphérique lundi matin

Trois syndicats appellent les auto-écoles à bloquer le périphérique lundi 2 février. / © Florie Castaingts - France 3 Paris - Île-de-France
Trois syndicats appellent les auto-écoles à bloquer le périphérique lundi 2 février. / © Florie Castaingts - France 3 Paris - Île-de-France

Lundi 11 février au matin, les auto-écoles ont prévu de bloquer le périphérique parisien. Elles s'inquiètent de propositions choc pour faire baisser le coût du permis de conduire.

Par Isabelle Dupont avec MT

Alice passera bientôt son permis de conduire après une vingtaine d'heures de leçons en auto-école. Un coût de 1.500 euros environ, beaucoup plus cher que les tarifs affichés par la nouvelle concurrence, celle des auto-écoles en ligne.

"Dans ces écoles, ce sont souvent des moniteurs indépendants qui travaillent. Souvent, ils n'ont pas toujours les mêmes pendant leur formation et avoir un suivi n'est pas forcément possible", explique Ben Abdelaziz Fida, un formateur.
Paris – Des auto-écoles inquiète d'une réforme prévoient de bloquer le périphérique lundi matin
Lundi 11 février au matin, les auto-écoles ont prévu de bloquer le périphérique parisien. Elles s'inquiètent de propositions choc pour faire baisser le coût du permis de conduire. - France 3 Paris - Île-de-France - Isabelle Dupont, Florie Castaingts et Valérie Jonnet.
 

Faire baisser les coûts

Faire baisser le coût du permis de conduire c'est l'objectif du projet de réforme du gouvernement. Il envisage par exemple de supprimer l'agrément départemental des auto-écoles pour un agrément national. Une mesure qui pour les professionnels profitera aux plateformes en ligne et à la concurrence déloyale.

"Vous pouvez trouver des cours de conduite sur Le Bon Coin. C'est interdit, mais on le trouve encore, on le dénonce. Pourquoi certains ont le droit d'utiliser des auto-entrepreneurs, et nous, en auto-école, on n'aurait pas le droit ? Il y a une inquiétude pour ma société mais aussi pour les salariés", affirme Pascal Augé, gérant d'auto-école.
 

Passer me code pendant le Service national universel

Le projet prévoit aussi que les candidats puissent s'inscrire eux-mêmes aux épreuves du permis de conduire ou encore qu'ils passent le code durant le Service national universel bientôt obligatoire.
"Toute mesure qui vise à favoriser l'accès du permis aux jeunes est une bonne mesure. Mais on ne sait pas si c'est l'État qui s'en charge, s'il délègue à quelqu'un, etc.", indique Bruno Galancher, président de ECF et membre de l'Unidec.

Consultez le trafic en temps réel : 

A lire aussi

Sur le même sujet

A Paris, des habitants sont formés pour éradiquer la présence de rats

Les + Lus