Paris Basketball : une section féminine pour la capitale

durée de la vidéo : 00h02mn35s
Reportage : J-P. Lemaire / D. Tanchereau / S. Barie ©France 3 PIDF

Le Paris Basketball a développé un projet avec l'équipe amateure du club sportif du ministère des Finances qui évolue en Nationale 2. Actuellement deuxième au classement, elles souhaiteraient intégrer la filière professionnelle. Nous avons suivi l'équipe lors d'un entraînement.

C'est dans un gymnase de Bercy (12e arrondissement) que l'équipe sportive du ministère de l'Economie et des Finances s'entraîne. Elle fait partie, avec trois autres clubs de l'est parisien, d'une entente appelée "Paris Basket Avenir".

Actuellement deuxième de son championnat qui est l'équivalent de la quatrième division, elle ambition d'aller plus haut. L'alliance avec le club pro Paris Basketball tombe à point nommé : "En club amateur, la Nationale 2 est le niveau le plus élevé que l'on a été capable d'atteindre et on n'est pas capables d'accompagner les filles à un niveau supérieur à celui-là. Si l'on veut permettre à un club et à une équipe d'évoluer au plus haut niveau à Paris, il est indispensable d'avoir une structure professionnelle et c'est là où l'avantage du Paris Basket joue", avoue Reza Joomun, président de la section basket du CSMF.

Une fusion en deux étapes

À la rentrée prochaine, le Paris Basketball va soutenir sportivement et financièrement l'équipe dans son objectif : la montée en Nationale 1. "Tout ce qu'ils peuvent nous apporter en plus, nous, on est preneurs. Si on a la volonté de faire mieux, il faudra qu'on améliore l'équipe mais aussi tout ce qu'il se passe autour de l'équipe", assure Julien Destoc, entraîneur de l'équipe Nationale 2 du CSMF. 

"On a hâte de pouvoir avancer et puis ça veut dire bien se préparer pour la suite du projet, pour pouvoir y adhérer, pour la majorité d'entre nous si c'est possible. C'est excitant de pouvoir évoluer sans blocage financier ou structurel", explique Eloïse Amilien, capitaine de l'équipe Nationale 2 du CSMF. 

Une fois l'échelon supérieur atteint, le club cédera les droits de l'équipe au Paris Basketball, pour qui, avoir une équipe professionnelle féminine revêt toute son importance : "Ce projet de développement du Paris Basketball ne peut pas exister sans cette fameuse filière féminine. Je pense que pour être complet dans ce que l'on veut développer, il est nécessaire d'avoir une équipe féminine mais pas qu'une équipe féminine, une filière féminine", selon Christophe Denis, directeur du centre de formation du Paris Basketball.

Cette saison, l'équipe a joué en lever de rideau du Paris Basketball, un avant-goût du futur pour le Paris Basket Avenir qui se prépare à rejoindre le club professionnel.