• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Paris : la mairie présente un plan pour lutter contre les rixes entre adolescents

Le plan de lutte contre les rixes entre adolescents a été présenté à la Mairie de Paris le 20 juin 2019. / © M.David / France 3 Paris IDF
Le plan de lutte contre les rixes entre adolescents a été présenté à la Mairie de Paris le 20 juin 2019. / © M.David / France 3 Paris IDF

La mairie de Paris est sur le qui vive, les élus redoutent de nouvelles rixes, ces bagarres entre bandes rivales qui ont fait 8 morts depuis 3 ans dans la capitale. La municipalité a dévoilé son plan de prévention.  

Par France 3 Paris IDF avec AFP

Les vacances approchent et avec elles peut-être un regain de violences. C'est en tout cas ce que redoutent les élus de la capitale. Le phénomène des rixes, ces bagarres entre des bandes rivales qui ont déjà fait 8 morts. D'après le procureur de la République Rémy Heitz, ces bagarres très violentes impliquent généralement des mineurs. Selon les chiffres des autorités, plus de 230 rixes ont été organisées depuis 2016.

Le phénomène touche tous les quartiers, tous les arrondissements de la capitale
Colombe Brossel, adjointe à la sécurité de la maire de Paris

Paris n'est pas la seule ville touchée. Les rixes ont aussi fait des victimes dans d'autres départements de la région.
 

Des états généraux de la prévention des rixes

En octobre 2018 la mairie de Paris a lancé les états généraux de la prévention des rixes. Les élus de la mairie, des représentants de la Préfecture, du Parquet et des associations étaient réunis jeudi 20 juin pour présenter un plan de lutte contre les rixes. Des proches des victimes étaient également présents comme la maman de Henry, mort le 24 octobre dernier dans le 19ème arrondissement. Il était âgé de 17 ans. 

Madame Hidalgo, vous m'aviez dit à la marche du 8 décembre pour Henry que vous aviez également un enfant comme moi, qui a le même âge que Henry. Qu'avez-vous fait pour l'ensemble des enfants ?
La mère d'Henry, mort à 17 ans à Paris

Parmi les mesures annoncées : le recrutement de médiateurs, la mise en place de réseaux d'alerte et des ateliers de prévention. La prévention passe également par le numérique. Des agents de la ville doivent être formés à la veille sur les réseaux sociaux car c'est là que commencent souvent ces disputes entre adolescents
 

 

Sur le même sujet

5.000 petits Franciliens invités par le Secours populaire à profiter de la plage de Deauville

Les + Lus