• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Paris – La mairie va ouvrir un centre d'accueil de jour pour les toxicomanes près de la “colline du crack”

La "colline du crack" est située non loin de la porte de la Chapelle, entre le périphérique et l'autoroute A1. / © IP3 PRESS/MAXPPP
La "colline du crack" est située non loin de la porte de la Chapelle, entre le périphérique et l'autoroute A1. / © IP3 PRESS/MAXPPP

Un centre en préfabriqué pour accueillir et prodiguer des soins de première nécessité aux toxicomanes va être construit près de la "colline du crack" dans le XVIIIe arrondissement de Paris. Il devrait ouvrir ses portes avant l'été 2019.

Par Marc Taubert

L'État avait fait évacuer "la colline du crack", mais après un mois, les toxicomanes étaient de retour. Pour tenter de trouver une solution à cette situation, la mairie de Paris va construire un centre d'accueil de jour pour des toxicomanes selon des informations de BFM Paris.

Il s'agira d'un CAARUD (Centre d’Accueil et d’Accompagnement à la Réduction des risques pour Usagers de Drogues) situé dans le XVIIIe arrondissement, à proximité de cette "colline du crack", selon le Huffington Post.
Il ne s'agira pas d'une salle de shoot, mais d'un lieu où jusqu'à une dizaine de personnes pourront faire leur toilette, se reposer, et accéder à des soins médicaux.

La mairie réfléchit à confier la gestion de ce lieu à une association.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Un octogénaire entre la vie et la mort après avoir été renversé par une trottinette électrique à Levallois-Perret

Les + Lus