Paris met en demeure Airbnb et quatre plateformes de locations de meublés touristiques

© AFP
© AFP

Lundi la ville de Paris annonce avoir mis en demeure, avant poursuite en justice, cinq plateformes de locations de meublés touristiques. Elle leur demande de retirer les annonces sans numéro d'enregistrement. Depuis le 1er décembre les loueurs de meublés touristiques ont obligation de s'enregistrer.

Par France 3 Ile de France / EB

Par lettre recommandée, la Ville "met en demeure Airbnb, Homeaway, Paris Attitude, Sejourning et Windu de retirer les annonces sans numéro d'enregistrement", a indiqué Ian Brossat, adjoint PCF au Logement de la maire PS de Paris Anne Hidalgo.

Environ 40.000 annonces illégales, annonce la mairie

Pour l'instant 11.000 numéros d'enregistrement ont été délivrés sur Paris, soit un cinquième de l'offre, selon l'élu. A lui seul, le site Airbnb revendique plus de 50.000 annonces pour la capitale.

"Tant que les plates-formes ne désactiveront pas les annonces sans numéro, beaucoup de gens continueront à ne pas le demander", ajoute l'élu qui indique que "c'est la moindre des choses de respecter la loi". "Nous ne voulons pas attendre la publication du décret portant sur les sanctions, prévu par le gouvernement mais qui tarde à sortir. Nous voulons entrer en action dès maintenant", a-t-il dit.

"Si elles ne se conforment pas aux dispositions de l'article L.324-2-1 du code du tourisme suite à nos démarches, nous ferons appel aux juridictions compétentes, en l'occurrence le tribunal de grande instance de Paris", a précisé l'élu. 

Sur le même sujet

Les affiches de mai 68 aux Beaux-arts

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés