Paris : les forces de l'ordre dispersent plusieurs rassemblements de jeunes

Plusieurs rassemblements de jeunes ont eu lieu ce lundi 21 juin à Paris pour la fête de la musique. Des appels à des soirées #ProjetX avaient été lancées sur les réseaux sociaux. Les forces de l’ordre ont évacués les fêtards.

La fête de la musique 2021 à Paris
La fête de la musique 2021 à Paris © GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

Vers 21h, plusieurs centaines de jeunes se sont retrouvés dans les jardins des Tuileries pour une soirée dans le cadre pour la fête de la musique. Quelques heures plus tôt un appel à se retrouver dans le jardin parisien du Ier arrondissement avait circulé sur les réseaux sociaux sous la hashtag ProjetX. 

Les forces de l'ordre sont intervenues pour disperser les fêtards rapidement.

Le cortège s'est reconstitué quelques minutes plus tard sur les quais de Seine, avant l'arrivée une nouvelle fois des forces de l'ordre pour mettre fin au rassemblement. Les jeunes se sont alors dirigés vers le parvis de l'Hôtel de Ville où des milliers de personnes ont conflué.

Gaz lacrymogène et tensions

Si les opérations de dispersion menées par la police se sont parfois déroulées dans le calme, d’importantes tensions ont eu lieu sur certains lieux. Par exemple à Montmartre, où des centaines de personnes s’étaient rassemblées.

A République, les forces de l’ordre ont fait usage de gaz lacrymogène. D’importantes tensions ont été observées, avec notamment des jets de projectiles.

La police a également chargé sur les Champs-Elysées pour disperser les fêtards.

"Les concerts amateurs sur la voie publique sont donc interdits"

Pour ce premier jour de l’été, 2300 policiers et gendarmes étaient mobilisés à Paris et en petite couronne pour veiller au respect du protocole sanitaire, a fait savoir la préfecture de police dans un communiqué. Objectif : limiter les rassemblements sur la voie publique à dix personnes, "les concerts amateurs sur la voie publique" étant "donc interdits", a indiqué la préfecture. 

Des concerts pouvaient être organisés en intérieur ou dehors, uniquement au sein d’espaces périmétrés, avec un public assis et dans le respect du protocole élaboré par le ministère de la Culture, en respectant le nombre maximal de personnes pouvant être accueillies conformément à la réglementation sanitaire, et en assurant la distanciation entre les personnes.

"Des concerts pourront également être organisés dans les bars et restaurants, avec un public assis conformément aux règles actuelles de fonctionnement de ces établissements. Les exploitants devront s’assurer que les concerts qu’ils organisent ne se traduisent pas par des attroupements au sein et aux abords des établissements. Le port du masque reste obligatoire dans les lieux de passage, denses ou mettant des personnes en contact prolongé, et dans tous les lieux clos", précisait le protocole.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
fête de la musique culture musique