Paris : un restaurant s'excuse pour avoir baptisé un plat "tching tchong salade"

Christophe Adam, le chef du restaurant, a indiqué avoir immédiatement "retiré ces mots de la carte dès les premiers commentaires". De nombreux internautes s'étaient insurgés face à l'appellation "tching tchong" pour une salade avec des rouleaux de printemps. 
Le restaurant le Dépôt Légal servait une salade baptisée "tching tchong".
Le restaurant le Dépôt Légal servait une salade baptisée "tching tchong". © Google Street View
Des rouleaux de printemps, du poulet et des gambas, accompagnés d'une "merveilleuse sauce tching-tchong" : voilà de quoi est composée la "salade tching tchong", proposée par le restaurant de Christophe Adam, connu pour ses "Eclairs de génie" (les pâtisseries). 

Le chef pâtissier à succès a été vivement critiqué sur les réseaux sociaux, après qu'une internaute ait dénoncé sur Twitter le nom de la salade, avec une photo du menu à l'appui.  De nombreux internautes ont réagi à son tweet pour dénoncer ce racisme ordinaire : comment ignorer qu'il s'agit "d'une injure, pour tout un continent ?"
Des réactions qui ont rapidemment poussé le chef Christophe Adam à répondre. Il a publié un communiqué via son compte Facebook dès le lendemain. 

Une salade immédiatement retirée de la carte

"Cette appelation a été choisie très maladroitement pour sa résonance asiatique", écrit-t-il. Il assure qu'aucun racisme n'existe au sein de son établissement. 

Aucun membre de l'équipe n'aurait "pris conscience de la connotation dure, blessante et péjorative" de l'expression au moment de l'impression des cartes. Le chef patissier s'est excusé et a certifié "condamner avec la plus grande fermeté les messages de haine et de racisme à l'égard de quelque communauté que ce soit". 

Des excuses qui n'ont pas forcément eu l'effet escompté. Dans les commentaires, plusieurs internautes lui reprochent vivement de ne pas s'être douté que "tching tchong" était une appelation raciste, et de ne pas s'être mis à la place des personnes asiatiques. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
internet