• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

A Paris, des visites du Quartier latin, au rythme de Mai 68

Une visite consacrée à Mai 68, devant l'école des Beaux-Arts, à Paris. / © France 3 Paris IDF/E. Tixier
Une visite consacrée à Mai 68, devant l'école des Beaux-Arts, à Paris. / © France 3 Paris IDF/E. Tixier

Pour le 50ème anniversaire de Mai 68, des visites guidées sont organisées dans le Quartier latin, à Paris. De la Sorbonne aux Beaux-Arts, en passant par le théâtre de l'Odéon... Un parcours au rythme de ces événements qui ont marqué le 20ème siècle.

Par France 3 Paris IDF/ET

Des barricades en plein Quartier latin... Cette image de Mai 68, chacun d'entre nous l'a forcément vue. Mais sauriez-vous situer précisément ces lieux ? Raconter ces petites histoires, pour mieux conter la grande histoire, c'est la spécialité de l'historienne Cindy Dubois. A l'occasion du 50ème anniversaire, celle-ci anime des visites thématiques du Quartier latin, les événements de Mai 68 en toile de fond.

La baguette à 45 centimes​

Tout commence sur la place Edmond-Rostand, en bas de la rue Soufflot. C'est là que nous retrouvons notre guide, tablette à la main. En guise d'introduction, l'historienne dresse un tableau de la France d'avant-Mai 68, celle du Général de Gaulle. Ce temps où la baguette de pain coûtait 45 centimes, et le salaire horaire moyen était de 2,20 francs. La France comptait alors 49 millions d'habitants, dont 65 % n'avaient pas le chauffage, et 85 % pas le téléphone.
Une visite consacrée à Mai 68, devant la Sorbonne. / © France 3 Paris IDF/E. Tixier
Une visite consacrée à Mai 68, devant la Sorbonne. / © France 3 Paris IDF/E. Tixier
Quelques mètres plus bas, nous voici place de la Sorbonne. Vidéos et photos à l'appui, Cindy Dubois fait le récit de ces événements qui ont bousculé la France des années 60. La manifestation du 22 mars à Nanterre, les premiers pavés lancés sur des policiers le 3 mai 1968... Jusqu'aux élections législatives anticipées du mois de juin. Mais il est temps de quitter cette place, où les magasins de vêtements ont remplacé les librairies.

Comité d'action révolutionnaire​

Devant le théâtre de l'Odéon, une halte est indispensable. Symbole du "théâtre bourgeois", selon les étudiants révoltés, il sera occupé, jour et nuit, du 15 mai au 14 juin. Finies les représentations de la compagnie de Jean-Louis Barrault, l'Odéon se transformera en "lieu de débat", entre artistes, ouvriers, étudiants, sous l'égide d'un comité d'action révolutionnaire. Mais c'est en à peine quelques minutes qu'il sera évacué en juin 1968.
Une visite consacrée à Mai 68, devant le théâtre de l'Odéon, à Paris. / © France 3 Paris IDF/E. Tixier
Une visite consacrée à Mai 68, devant le théâtre de l'Odéon, à Paris. / © France 3 Paris IDF/E. Tixier
Proposées par Cultival, ces visites, qui débutent le 7 avril, "Sur les pas de Mai 68" durent environ une heure et demie. Elles s'achèvent par une étape devant l'école des Beaux-Arts. Un lieu stratégique, car c'est là que furent produites la plupart des affiches de propagande. "Presse, ne pas avaler", "La police vous parle tous les soirs à 20 heures"... La petite musique de Mai 68, à découvrir avec les décors, chaque samedi, et tous les mardis durant le mois de mai.
Une affiche réalisée lors des événements de Mai 68. / © Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France
Une affiche réalisée lors des événements de Mai 68. / © Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

 

A lire aussi

Sur le même sujet

maitrise

Les + Lus