• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Paris vote la gratuité des transports en commun pour les enfants et du Vélib’ pour les jeunes

Le coût des nouvelles mesures de gratuité pour les enfants et les jeunes dans les transports devrait s’élever à 50 millions d'euros (illustration). / © IP3 PRESS/MAXPPP
Le coût des nouvelles mesures de gratuité pour les enfants et les jeunes dans les transports devrait s’élever à 50 millions d'euros (illustration). / © IP3 PRESS/MAXPPP

Gratuité du métro pour les enfants, gratuité du Vélib’ pour les adolescents… Le Conseil de Paris vient de voter ce jeudi une série de mesures à destination de la jeunesse de la capitale, pour une application dès septembre prochain.

Par France 3 Paris IDF

Dès septembre, le métro sera bel et bien gratuit pour les petits Parisiens. Le Conseil de Paris a voté ce jeudi la gratuité des transports en commun pour les enfants de 4 à 11 ans.

« Une bonne nouvelle pour le pouvoir d’achat des familles et pour l’environnement », a commenté la mère de Paris Anne Hidalgo (PS). 160 000 mineurs, scolarisés en école maternelle ou en école primaire, sont ciblés par le dispositif.

La gratuité du Vélib' pour les adolescents

Condition obligatoire : les familles devront prendre un abonnement Imagine R au nom de l’enfant concerné, avant de pouvoir se faire rembourser dans un seconde temps. Une demande devra ainsi être adressée à la Ville.

Seconde mesure : la gratuité du Vélib' pour les jeunes, âgés de 14 à 18 ans. Le principe est similaire, puisque les parents pourront demander une aide financière pour compenser l'abonnement V-Plus Jeune. Cette fois-ci, 105 000 adolescents sont visés.

Imagine R : gratuité partielle pour les collégiens et lycéens, gratuité totale pour les jeunes handicapés

Parmi les autres mesures de gratuité, annoncées en début d’année, l'abonnement Imagine R des collégiens et lycéens parisiens pourra par ailleurs être remboursé à 50 %. Pour ce qui est des personnes handicapées âgées de moins de 20 ans, la gratuité totale a été votée.

Le coût de l’ensemble du dispositif voté ce jeudi devrait s’élever à 50 millions d'euros d'après la mairie.

A noter que seuls les enfants et les jeunes domiciliés dans la capitale sont concernés. Les demandes de remboursement – dont le délai maximal devrait être de deux mois – s’effectueront via une page en ligne dédiée.

 

Sur le même sujet

Seine-et-Marne – Les premières vendanges montrent des raisins marqués par les aléas climatiques

Les + Lus