• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Pourquoi un festival “afroféministe militant” fait polémique ?

Le festival Nyansapo, événement "afroféministe européen" doit se tenir du 28 au 30 juillet 2017 à Paris (capture d'écran Nyansapofest.org) / © (capture d'écran Nyansapofest.org)
Le festival Nyansapo, événement "afroféministe européen" doit se tenir du 28 au 30 juillet 2017 à Paris (capture d'écran Nyansapofest.org) / © (capture d'écran Nyansapofest.org)

La mairie de Paris demande l'interdiction d'un festival "afroféministe militant" organisé à Paris fin juillet et qui prévoit d'installer des espaces "non-mixtes", autrement dit ouverts aux participants en fonction de leur sexe et leur couleur de peau. Retour sur la polémique en quatre points.

Par Morgane Prevost

Anne Hidalgo demande l'interdiction d'un festival "afroféministe militant" organisé à Paris fin juillet et qui prévoit d'installer des espaces "non-mixtes", dont l'accès est autorisé selon des critères de sexe ou de couleur de peau. Retour sur la polémique en quatre points.

En quoi consiste le festival?

Le festival Nyansapo doit être organisé du 28 au 30 juillet 2017 à la Générale Nord-Est, un lieu associatif et artistique situé dans le 11ème arrondissement de Paris. L'événement est décrit comme un "festival afroféministe militant à l'échelle européenne", selon son site internet.  Le collectif Mwasi qui l'organise affirme sur le site de l'événement vouloir "construire des stratégies et des solidarités durables" et aussi "mettre l’accent sur l’organisation de nos résistances en tant que mouvements afroféministes" pour cette première édition du festival. https://mwasicollectif.com/Au programme, des tables rondes, ateliers, showcases et expositions.
Exemples d'ateliers programmés au festival Nyansapo (capture d'écran du site nyansapofest.org) / © (capture d'écran du site nyansapofest.org)
Exemples d'ateliers programmés au festival Nyansapo (capture d'écran du site nyansapofest.org) / © (capture d'écran du site nyansapofest.org)

Ce qui pose problème

Certains ateliers et discussions sont présentés comme non-mixtes, c'est à dire ouverts aux participants selon des critères de sexe ou de couleur de peau. 16 sont réservés aux "femmes noires et métisses afrodescendantes", 1 atelier est ouvert aux "personnes noires" et enfin 4 sont ouverts à tous, sans distinction de couleur de peau. La non-mixité selon le sexe ou la couleur est assumée et indiquée par des pictogrammes sur le site du festival.
Explication des différents espaces du festival (capture d'écran de Nyansapofest.org) / © (capture d'écran de Nyansapofest.org)
Explication des différents espaces du festival (capture d'écran de Nyansapofest.org) / © (capture d'écran de Nyansapofest.org)

C'est cette sélection des participants qui fait réagir. Vendredi 26 mai, Wallerand de Saint-Just, trésorier du Front national dénonce sur twitter un festival "interdits aux Blancs" et interpelle la maire de Paris, Anne Hidalgo.

La Licra s'empare également de la polémique et dénonce un "combat antiraciste devenu l'alibi d'un repli identitaire".

Anne Hidalgo demande l'interdiction du festival

Le festival doit avoir lieu à la Générale, un espace appartenant à la mairie de Paris mais géré par une coopérative artistique, politique et sociale du même nom. La mairie de Paris affirme ne pas avoir de responsabilité dans l'organisation de l'événement "le local est loué à une association, la mairie n'a pas d'autorisation à délivrer sur les événements qui y sont organisés". Mais elle a indiqué vouloir saisir le préfet de police de Paris pour interdire le festival.

#jesoutiensMwasi en tête des tendances Twitter à Paris

En opposition aux critiques, un hashtag en soutien au collectif organisateur fait son apparition sur twitter.  #jesoutiensmwasi était même en tête des tendances twitter à Paris dimanche après-midi. De nombreux internautes soulignent le fait que les hommes noirs sont aussi exclus de certains ateliers. L'association s'est réjoui du buzz qui lui a permis de récolter de nombreux dons qui serviront à financer l'organisation de l'événement.

Sur le même sujet

Un aveugle agressé par un automobilste

Les + Lus