Préfecture de Police de Paris : “Il n'y aura plus de manifestation festive du Paris Saint-Germain sur la voie publique”

La Préfecture de Police de Paris a tenu lundi soir une conférence de presse suite aux heurts qui ont gâché la fête du sacre du PSG. Elle a annoncé 21 interpellation et 30 blessés, dont 3 appartenant aux forces de l'ordre et en a profité pour défendre son dispositif de sécurité pour l'événement.

Par Olivier Couvreur

"21 personnes ont été interpellées pour jets de projectiles et dégradations" et "30 personnes avaient été blessées, parmi lesquelles 3 membres des forces de l'ordre", a annoncé le préfet de police de Paris, Bernard Boucault, lors d'une conférence de presse organisée lundi soir après les heurts qui ont eu lieu pendant la fête organisée pour célébrer le titre du Paris Saint-Germain. Fête qui a viré au cauchemar quand sont entrés en scène "des milliers de casseurs", selon le préfet de Police.

"La cérémonie a été abîmé, très perturbé par plusieurs centaines, voire plusieurs milliers de casseurs, d’individus parfois d’une violence inouïe", a poursuivi le préfet de Police de Paris, avant d'ajouter :

"Ils ont gâché la joie des 15 000 personnes venues pour fêter ce trophée. J'ai demandé à ce que la cérémonie au Trocadéro soit extrêmement brève et que la croisière sur la Seine soit annulée. Ce qui est sûr c’est qu’il n’y aura plus de manifestation du PSG sur la voie publique". 


A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus