• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Six personnes interpellées après l'intrusion au ministère de Benjamin Griveaux

La porte du secrétariat d'Etat de Benjamin Griveaux au lendemain de l'action de certains gilets jaunes le 6 janvier 2019 à Paris. / © Bertrand GUAY / AFP
La porte du secrétariat d'Etat de Benjamin Griveaux au lendemain de l'action de certains gilets jaunes le 6 janvier 2019 à Paris. / © Bertrand GUAY / AFP

Elles sont soupçonnées d'avoir forcé avec un chariot élévateur l'entrée du ministère de Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement, le 5 janvier dernier, lors de l'acte 8 des "gilets jaunes." Six personnes ont été interpellées dans la région et placées en garde à vue mardi . 

Par France 3 Paris IDF / VP

Six personnes ont été interpellées et placées en garde à vue selon le parquet de Paris. Quatre d'entre elles sont âgées de 21, 23, 35 et 46 ans et sont originaires de région parisienne et du département du Nord, a précisé une source proche de l'enquête.  Elles sont soupçonnées de s'être introduites dans la cour du ministère de Benjamin Griveaux le 5 janvier dernier lors d'une mobilisation des gilets jaunes.
 


Ce jour-là, elles s'étaient munis d'un chariot élévateur pour forcer l'entrée et étaient ainsi parvenues à pénétrer dans la cour du ministère. Le secrétaire d'Etat auprès du Premier ministre avait dû être évacué de ses bureaux, situés rue de Grenelle à Paris. Il avait dénoncé une "attaque inadmissible contre la République".
 

C'est une action spectaculaire qui avait choqué. L'enquête avait été confiée aux enquêteurs du 3e district de police judiciaire (DPJ). 
 

Sur le même sujet

maitrise

Les + Lus