Réchauffement climatique : Paris - marcher et s'engager pour le climat

Plus de quinze mille personnes ont marché pour s'engager  lors de la "Marche pour le climat" du samedi 13 octobre à Paris. Trois slogans révélateurs : "Et un et deux et trois degrés, c'est un crime contre l'humanité", "On a besoin de donner des réponses" ou encore "Quand c'est fondu c'est foutu !"
Plus de 15 000 personnes ont participé à la Marche pour le climat à Paris le 13 octobre dernier.
Plus de 15 000 personnes ont participé à la Marche pour le climat à Paris le 13 octobre dernier. © France 3 Régions
Des personnalités comme Yann Arthus-Bertrand ont répondu à l'appel lancé sur Facebook et ont participé à la Marche pour le climat à Paris entre l'Opéra et la République.
Des personnalités comme Yann Arthus-Bertrand ont répondu à l'appel lancé sur Facebook et ont participé à la Marche pour le climat à Paris entre l'Opéra et la République. © France Montagne - France 3 Paris IDF

 

Parmi les manifestants, cette petite fille sur les épaules de son papa. Un cri d'alarme pour son avenir.
Parmi les manifestants, cette petite fille sur les épaules de son papa. Un cri d'alarme pour son avenir. © France Montagne pour F34 IDF

 

"Ma première pancarte. (Et certainement pas ma dernière si vous continuez comme ça!)"


Ce carton brandi par une enfant dans le cortège illustre bien le sentiment général des manifestants.
Ce qu'ils veulent, c'est un changement des comportements et des politiques publiques.

En témoigne une participante qui dit se mobiliser car :
 

"on a besoin de donner des réponses".

Une marche qui fait suite à celle spontanée qui a suivi la démission de Nicolas Hulot du 8 septembre dernier.
Elle avait réunie des dizaines de milliers de personnes (50.000 personnes selon les organisateurs, 18.500 selon la préfecture de police). 
Une enfant lors de la Marche pour le climat à Paris.
Une enfant lors de la Marche pour le climat à Paris. © France Montagne - France 3 Paris - Île-de-France
Beaucoup de manifestants de la Marche pour le climat brandissaient des pancartes bleues.
Beaucoup de manifestants de la Marche pour le climat brandissaient des pancartes bleues. © France Montagne - France 3 Paris - Île-de-France
Des milliers de manifestants réunis pour la Marche pour le climat à Paris.
Des milliers de manifestants réunis pour la Marche pour le climat à Paris. © France Montagne - France 3 Paris - Île-de-France
© France Montagne - France 3 Paris - Île-de-France
© France Montagne - France 3 Paris - Île-de-France
Certains portaient aussi des déguisements originaux.
Certains portaient aussi des déguisements originaux. © France Montagne - France 3 Paris - Île-de-France
© France Montagne - France 3 Paris - Île-de-France
La Marche pour le climat place de la République à Paris (11e).
La Marche pour le climat place de la République à Paris (11e). © France Montagne - France 3 Paris - Île-de-France

 

Des youtubers à l'initiative

Ce sont de jeunes youtubers qui sont à l'origine de cette journée d'action. Ils sont rassemblés sous le slogan "Il est encore temps".
Après avoir créé une page Facebook avec plus de 100.000 abonnés, ils ont tourné une vidéo, sortie en même temps que le rapport du GIEC le 8 octobre dernier.

Des youtubers célèbres ont rejoint le collectif, comme l'explique Simon Puech à Franceinfo:

"Au départ, ma chaîne YouTube parlait de jeu vidéo, mais avec le temps elle s'est ouverte à d'autres sujets.
Plus le temps passe et plus je suis soucieux de l'écologie et de l'avenir de l'humanité." 
Simon Puech

 

80 marches en France

Des rassemblements sont prévus un peu partout dans l'Hexagone, ainsi qu'en Guadeloupe, en Martinique, à La Réunion, en Nouvelle-Calédonie et à Tahiti.
Paris : Marche pour le climat Samedi 13 octobre 2018.

Hors de France, des marches sont prévues à Genève, Luxembourg, Namur, Montréal et Montevideo, selon les organisateurs.

En parallèle, d'autres actions doivent se dérouler à l'étranger à l'initiative de l'association 350.org.
Au Japon ou encore en Australie, des copies du dernier rapport du GIEC doivent être distribuées à des élus.  

Rapport alarmant

Dans ce rapport de 400 pages paru lundi, les experts climat de l'ONU appellent le monde à engager des transformations "rapides" et "sans précédent", s'il veut limiter le réchauffement à 1,5°C. Si les États s'en tiennent à leurs engagements de réduction d'émissions de gaz à effet de serre pris dans le cadre de l'accord de Paris en 2015, ce sera +3°C à la fin du siècle, avec la menace d'un emballement climatique.
 
Paris : La Marche pour le climat des manifestants est arrivée place de la République.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
climat environnement société manifestation économie réchauffement climatique thalassa