Réforme des retraites : des centaines de milliers de manifestants défilent à Paris, tous les syndicats mobilisés

350.000 manifestants (chiffres CGT) ont manifesté ce mardi contre la réforme des retraites à Paris. Pour la première fois, l'ensemble des syndicats ont appelés à rejoindre le mouvement.

Le cortège est parti de la place de la République pour rejoindre la place de la Nation.
Le cortège est parti de la place de la République pour rejoindre la place de la Nation. © Tania Watine - France 3 Paris Ile-de-France
Salariés du public et du privé : cheminots mais aussi enseignants, avocats ou soignants, de larges parties de différents secteurs ont manifesté à Paris et dans toute la France.

Ils étaient plus de 350.000 à être comptabilisés selon les chiffres de la CGT. Un chiffre supérieur à celui du 5 décembre qui avait réuni 250.000 manifestants selon la confédération.

Dans la capitale, la manifestation s'est ébranlée vers 14h de la place de la République vers celle de la Nation. "La journée ça y est, c'est un franc succès", a d'ores et déjà estimé le leader de la CGT, Philippe Martinez, soulignant que "malgré les tentatives de division du gouvernement, la population reste mobilisée".  

Pour la première fois, tous les syndicats dans la rue

La CGT, FO, la CFE-CGC, Solidaires et la FSU réclament le retrait total du projet. Ces organisations se réuniront dans la soirée pour décider de la suite du mouvement.

Dans les mêmes cortèges mais derrière leurs propres banderoles, la CFDT, la CFTC et l'Unsa veulent eux l'amélioration du projet de fusion des 42 régimes existants en un système universel. Ils refusent surtout l'introduction dès 2022 d'un "âge d'équilibre" qui doit atteindre 64 ans en 2027 afin de favoriser l'équilibre des comptes grâce à un dispositif de bonus-malus.

Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, s'est éclipsé avant le départ de la manifestation.  

Légères tensions à Paris

Peu après, l'ambiance s'est quelque peu tendue, la police faisant usage de grenades de désencerclement, selon des journalistes de l'AFP. À 13h, la police avait procédé à 1.326 contrôles. Une heure plus tard, la préfecture de police a dit avoir interpellé cinq personnes.

Le 5 décembre, au premier jour du conflit, 806.000 manifestants ont battu le pavé, selon le ministère de l'Intérieur, puis 339.000 la semaine passée.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
retraites économie manifestation social grève
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter