• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Remonter le temps : une plongée sonore dans le Paris du 18ème siècle

Le Cloître Notre-Dame, vu de l'île Saint Louis (quai d'Orléans) / © Nicolas Jean-Baptiste Raguenet, peintre - 1753 / Musée Carnavalet, Histoire de Paris
Le Cloître Notre-Dame, vu de l'île Saint Louis (quai d'Orléans) / © Nicolas Jean-Baptiste Raguenet, peintre - 1753 / Musée Carnavalet, Histoire de Paris

A quoi ressemblait la Seine au 18ème siècle ? La machine à remonter le temps existe. Elle prend la forme d’une baladodiffusion sur les quais parisiens. Gens de la Seine et Projet Bretez : deux séries réalisées respectivement par une historienne et une archéologue des paysages sonores du CNRS.

Par Didier Morel

Voyager dans le passé à la rencontre des oubliés de l'Histoire, c’est désormais possible. Avec Gens de la Seine, tous les petits métiers des bords du fleuve parisien sont à écouter sur des parcours sonores qui ont pour vocation de restituer le plus fidèlement possible les ambiances de l'époque. Des histoires sociales entre 1750 et 1850 reconstituées grâce au travail d’Isabelle Backouche, historienne de Paris (EHESS/CNRS), et de Sarah Gensburger, sociologue de la mémoire (CNRS/UPOND/ENS Cachan).
Selon Isabelle Backouche, "les rives du fleuve : on allait y faire ses achats, prendre le bac pour traverser sur l’autre rive, entendre les bonimenteurs.

On y lavait le linge, on y nettoyait les tripes, on y travaillait.

Et puis on se baignait dans son eau, on la buvait, on s’y noyait pas mal aussi - parce qu’à l’époque très peu de gens savaient nager !
Plan des points d'écoute de Gens de la Seine / © BHVP/Roger-Violet
Plan des points d'écoute de Gens de la Seine / © BHVP/Roger-Violet
Visible sur une carte, chaque métier est restitué en un point du fleuve : les voituriers du port Saint-Paul, le gouverneur de la pompe de la Samaritaine, la vendeuse de billets de loterie du quai des Grands Augustins, la blanchisseuse sur son bateau à lessives...

Fichier audio

Ecouter Les tripiers au 85, quai de la Mégisserie - Paris 1er / Récit n°13 - Gens de la Seine
Le promeneur du 21ème siècle pourra mettre ses pas dans ceux des riverains d'alors, imaginer leur quotidien, les entendre, et pourquoi pas, presque les apercevoir.

Paysage sonore de Paris au siècle des Lumières

La joute des mariniers, entre le pont Notre-Dame et le pont au Change / © Nicolas Jean-Baptiste Raguenet, peintre - 1751 / Musée Carnavalet, Histoire de Paris
La joute des mariniers, entre le pont Notre-Dame et le pont au Change / © Nicolas Jean-Baptiste Raguenet, peintre - 1751 / Musée Carnavalet, Histoire de Paris
Ces ambiances sonores de Gens de la Seine existent aussi grâce à Mylène Pardoen, une musicologue devenue archéologue des paysages sonores du CNRS. Ce métier n’existait pas. Elle l’a inventé. Depuis la Maison des Sciences de l’Homme à Lyon (PI2A/MSH – LES /CNRS), où elle est hébergée, elle a réussi à reconstituer Le Grand Chatelet avec ses rives de sable, ses ports animés et ses ponts chargés de maisons. En écoutant son travail baptisé Projet Bretez - hommage au cartographe de Paris Louis Bretez – nous avons l’impression d’être transportés au cœur de la vie des Parisiens du 18ème siècle. L’illusion est telle que son travail a été primé à de multiples reprises.

Le Grand Chatelet

Ce travail de reconstitution scientifique prend appui sur les recherches historiques (archives, peintures, plans architecturaux ...) et acoustiques que Mylène Pardoen a effectuées dans le quartier du Grand Châtelet, forteresse médiévale édifiée par Louis VI, siège d’abord de la police, puis d’une prison et enfin de la première morgue de la capitale. Ce bâtiment n’existe plus ; il a été entièrement démoli au 19ème siècle. La place actuelle dite du Châtelet l’a remplacé, ainsi que le théâtre du même nom.
Dans ce film d’animation, aucun personnage n’est visible dans les ruelles ; tous  existent par le son. Selon Mylène Pardoen, le Paris de 1740 était déjà très bruyant, comme aujourd’hui, mais cependant la « pollution sonore » revêtait des aspects bien spécifiques.

Retrouver le "son" de Notre-Dame

Toutes les connaissances, que Mylène Pardoen a acquises lors de ses précédents travaux, vont être lui être utile pour la rénovation de Notre-Dame. Suite à l’incendie, la recherche aussi s'organise. Cette musicologue a en effet intégré une équipe de chercheurs du CNRS. Toutes disciplines confondues, une cinquantaine se sont déjà portés volontaires. Avec en particulier Brian Katz, son collègue acousticien de l'Institut d'Alembert/Sorbonne, ils vont ensemble mettre leur expertise au service de la restauration de l’acoustique de la cathédrale. Ils ont prévu de mener une campagne de relevés, d'études et d'analyses afin de proposer des préconisations. L'idée, c'est de permettre au grand orgue sauvé des flammes de résonner de nouveau avec un "son" qui soit le plus proche possible de ce qu'il était avant l'incendie. Mylène Pardoen confie d'ailleurs modestement :

C'est ce que nous pouvons faire à notre niveau. C'est la reconstruction du bâti qui permettra d'obtenir ... ou pas, une acoustique proche de ce qu'elle était.

Paysage sonore de Paris
Découverte des parcours sonores des rives de la Seine et du Grand Chatelet – France 3 Paris Ile-de-France – Didier Morel, Marion David et Mathilde Brugnière - France 3 Paris Ile-de-France – Didier Morel, Marion David et Mathilde Brugnière

 

Deux parcours sonores à découvrir

Disponibles gratuitement, Gens de la Seine et Projet Bretez (version mobile en cours de prototypage avec le Labo-M à Berlin) sont des parcours sonores de 19 récits et 5 spots. A écouter in situ ou bien simplement sur son téléphone. Au programme : rires, disputes et histoires des riverains d’autrefois.
Si vous appréciez ces deux projets, vous pouvez également glisser entre vos oreilles : Gens de Belleville, Gens de l’Ile, Gens du sport, Gens de la nuit, Gens de 39-45, Gens du Louvre … autant de nouvelles balades géo-localisées dans la capitale.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Seine-et-Marne – Le petit village de Flagy fait son festival dédié aux grands classiques du cinéma

Les + Lus