• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Reprise du Top 14 : le Stade Français triomphal face à Perpignan

Passe d'Alexandre Flanquart lors du match de Top 14 Perpignan - Stade Français, au stade Aimé-Giral, le 25 août 2018. / © Raymond ROIG / AFP
Passe d'Alexandre Flanquart lors du match de Top 14 Perpignan - Stade Français, au stade Aimé-Giral, le 25 août 2018. / © Raymond ROIG / AFP

Perpignan, monté en Top 14 cette saison, s'est incliné ce samedi à domicile face au Stade Français (15-46). Les Parisiens ont dominé la rencontre, malgré un carton rouge du capitaine Sergio Parisse. 

Par ML (avec AFP)

Aux portes de la relégation la saison dernière, le Stade Français est bien déterminé à redorer son blason. Il l'a fait savoir ce samedi, avec une victoire écrasante face à Perpignan à l’occasion de la reprise de la saison en Top 14. Les hommes d’Heyneke Meyer, ancien sélectionneur des Springboks, l’ont largement emporté (15-46) sur la pelouse du stade Aimé-Giral.
 

Les Parisiens ont étouffé les Catalans d’entrée de jeu avec un premier essai à la septième minute par Sekou Macalou. Paddy Jackson a eu beau réduire le score sur pénalité (3-7, 9e), le Stade Français s’est montré inébranlable malgré un effectif réduit à 14 après un carton rouge de Parisse, juste avant la mi-temps.
 

"On a insisté sur la préparation physique pour être prêts. Aujourd'hui, cela a payé: on a joué vite, on a libéré vite nos ballons et perturbé cette équipe de Perpignan", a souligné Pieter de Villiers, en charge des avants parisiens.
 

Le Stade Français, qui dispose du plus gros budget annoncé du Top 14 (34 millions d’euros contre 16 millions d’euros pour l'Usap). "Oui, on a beaucoup d'ambitions, confirme Pieter de Villiers. Notre propriétaire nous en donne les moyens mais notre première ambition c'est d'abord d'instaurer une culture de la gagne. " Le club amorce une opération rédemption avec une victoire assortie du point de bonus offensif. Prochaine étape samedi prochain face à Bordeaux.
 

Sur le même sujet

Le festival d'Auvers-sur-Oise dans les crèches et les entreprises

Les + Lus