Résultats municipales à Paris - Anne Hidalgo en tête dans la majorité des arrondissements

La maire sortante de Paris, Anne Hidalgo, au siège de ses locaux de campagne à Paris. / © MAXPPP
La maire sortante de Paris, Anne Hidalgo, au siège de ses locaux de campagne à Paris. / © MAXPPP

La maire sortante (PS) arrive en tête dans neuf des seize secteurs de vote à Paris la plaçant dans une position très favorable si un second tour devait avoir lieu.

Par MT avec AFP

Avec 29,33% des voix à l'issue du 1er tour, la maire sortante (PS) de Paris paraît avoir de nombreuses cartes en main en vue de sa réélection. Surtout, elle placée en tête dans une majorité des secteurs : neuf sur les seize que compte la capitale (les quatre premiers arrondissements ont été réunis dans un secteur de vote).

Sur la carte ci-dessous, cela apparaît très clairement, Anne Hidalgo est placée en tête dans tous les arrondissements situés à l'est, quand la liste menée par Rachida Dati (LR) est en tête dans tous les arrondissements situés à l'ouest. Ces résultats lui permettent d'espérer engranger des arrondissements clefs (comme le 12e) et d'avoir une majorité confortable au Conseil municipal.

Cette fracture très nette du vote n'est infirmée que dans deux arrondissements. La liste LREM d'Agnès Buzyn arrive en tête dans le 5e et le 9e arrondissement de Paris.

► Consultez les résultats par commune sur franceinfo :
 

Seule Rachida Dati élue dès le 1er tour

Tour de force symbolique pour la candidate Rachida Dati, elle s'impose dès le 1er tour dans le 7e arrondissement où elle était déjà élue maire avec un score de 50,69%. En 2014, elle avait dû affronter un second tour dans cet arrondissement généralement acquis à la droite. C'est la seule à avoir été élue dès le 1er tour à Paris.

Parmi les arrondissements clefs à scruter se trouvait le 14e. La maire sortante, Carine Petit, la maire sortante (Génération.s), sur la liste Paris en Commun d'Anne Hidalgo, a pris une longue avance sur ses riveaux et récolte 32,85% des voix. Mais rien n'est joué pour le second tour car quatre autres listes peuvent encore se maintenir puisqu'elles ont franchi la barre des 10% : celle de Marie-Claire Carrere-Gee (LUD) 20,44%, Éric Azière (LREM) 15,67%, Cédric Villani (LDVC) 12,09% et Florentin Letissier (EELV) 11,27%.

Une défaite en particulier pour le parti de la majorité présidentielle qui présentait en deuxième position la Secrétaire d'État chargée de l'égalité, Marlène Schiappa.

Enfin, dans le 15e, autre arrondissement à enjeu mais pour la droite, c'est un coup dur pour le maire sortant Philippe Goujon qui arrive en deuxième position (21,34%) devancé par Agnès Evren qui a reçu l'investiture LR : 22,77% des voix. Philippe Goujon avait refusé de suivre Rachida Dati pour ces élections.
 

Le second tour reporté ?

Malgré les mesures sanitaires dans les bureaux de vote, la participation au premier tour des élections municipales dimanche a fondu à un niveau inédit, autour de 46%. Un effondrement historique qui nourrit des interrogations grandissantes sur le maintien du second tour. De nombreux élus demandent son report.

Dans ce contexte, Édouard Philippe a annoncé depuis Le Havre qu'experts scientifiques et partis politiques seraient consultés "en début de semaine", en espérant obtenir un "consensus républicain" sur le sujet.

Emmanuel Macron va s'exprimer ce soir à 20 heures à la télévision, a annoncé l'Élysée.
 

Sur le même sujet

Les + Lus