"Riposte alimentaire" : au Louvre, des affiches collées près du tableau "La liberté guidant le peuple"

Des militants du collectif "Riposte alimentaire" ont manifesté ce mercredi devant l'œuvre d'Eugène Delacroix, en collant des affiches indiquant "Résister est vital" à côté du tableau. "L'œuvre n'a subi aucun dégât", indique le musée.

La scène a été filmée par plusieurs dizaines de spectateurs et touristes réunis devant l'œuvre. Deux membres de "Riposte alimentaire", vêtus de T-shirts blancs affichant le nom du collectif écologiste, ont manifesté ce mercredi au sein du Louvre à Paris.

Les militants ont collé des affiches indiquant "Résister est vital" juste à côté du tableau La liberté guidant le peuple d'Eugène Delacroix. "Nous exigeons la sécurité sociale de l'alimentation durable", a ensuite déclaré une membre du collectif, comme on peut le voir dans une vidéo postée sur X par Riposte alimentaire.

"Tant de fois dans l'histoire, le peuple a lutté pour ses droits. Aujourd'hui encore, les élités criminelles se gavent sur notre dos. S'unir et leur résister est vital", a poursuivi l'autre militant. "Entrons en résistance civile ! Ne laissons pas une minorité privilégiée décider de notre avenir", a ensuite déclaré la première militante.

"L'oeuvre n'a subi aucun dégât"

Sur X, Riposte alimentaire détaille ses revendications en exigeant le mise en place d'une "sécurité sociale de l'alimentation durable", "sur le modèle de la sécurité sociale de 1946". "Le droit à l’alimentation est reconnu par le droit international et doit être respecté dans les faits, pour une alimentation démocratique et durable", ajoute le collectif.

"L'œuvre n'a subi aucun dégât", a indiqué le musée à l'AFP. Le tableau d'Eugène Delacroix réalisé en 1830 vient d'être réexposé après plus de six mois de restauration.

Au cours d'une précédente action menée en janvier dernier, des militants de Riposte alimentaire avaient aspergé avec de la soupe la vitre blindée qui protège La Joconde de Léonard de Vinci, pour promouvoir "le droit à une alimentation saine et durable". Le tableau n'avait pas été endommagé. Le Louvre avait annoncé le dépôt d'une plainte.