Roland-Garros : cinq joueurs écartés des qualifications en raison du Covid-19

Les qualifications pour le tournoi du Grand Chelem débutent aujourd’hui et se tiennent à huis-clos. Cinq joueurs en ont d’ores et déjà été écartés. Cette année, Roland-Garros se déroule sous haute protection sanitaire aussi bien pour les joueurs que les spectateurs.

Les qualifications pour le tournoi de Roland-Garros se jouent à huis clos cette année en raison du covid-19
Les qualifications pour le tournoi de Roland-Garros se jouent à huis clos cette année en raison du covid-19 © France PIDF
Deux joueurs testés positifs et trois autres déclarés "cas contacts". Les qualifications pour le tournoi du Grand Chelem ne s'ouvrent pas sous les meilleurs hospices. Dans un communiqué, la direction du tournoi de Roland-Garros confirme que deux joueurs des qualifications ont été testés positifs au Covid-19 et trois autres joueurs  déclarés "cas contacts" de leur entraîneur ayant contracté le virus. "Conformément au protocole sanitaire du tournoi, ces 5 joueurs ont été écartés du tableau des qualifications qui débutent demain et resteront isolés pendant 7 jours", ont indiqué hier les organisateurs. L'identité des cinq joueurs n'a pas été précisée.

Pour Guy Forget, le directeur du tournoi, "le protocole fonctionne. On a déjà fait 900 tests. C'est une toute petite minorité qui est testée positive. Malheureusement, certains joueurs ont eu la maladresse de partager la chambre avec leur entraîneur et même s'ils sont asymptomatiques, ils ne peuvent plus disputer le tournoi", a-t-il expliqué sur notre antenne ce midi.
 

Protocole sanitaire pour les joueurs

Le protocole à respecter est strict sous peine d'exclusion ​​​​​​selon le journal l'Equipe.
► Les participants et les membres de leur staff devront passer un test PCR dès leur arrivée à l'hôtel et ne peuvent quitter leur chambre dans l'attente de leur résultat.
► Ils doivent également présenter deux résultats de test négatifs au covid-19 avant de pouvoir disputer leur premier match.
► Les joueurs doivent arriver sur place trois ou quatre jours avant le début du tournoi.
► Deux hôtels officiels ont été mis à leur disposition. Ils n'ont pas droit à des logements privés.
► Il leur est interdit de quitter l'hôtel en dehors de leurs déplacements à Roland-Garros ou au stade Jean Bouin pour s'entraîner.

Protocole sanitaire pour les visiteurs

L'an dernier près de 520 000 spectateurs ont assisté au tournoi. C'était avant le Covid-19. Cette année environ 75 000 personnes assisteront aux matchs. Au grand dam des organisateurs. "Ce tournoi, nous nous sommes battus pour le sauver. Il va avoir lieu avec un petit moins de public", regrette néanmoins Guy Forget.

► Le tournoi parisien ne pourra accueillir que 5 000 spectateurs par jour sur décision préfectorale et non 20 000 personnes comme l'espéraient les organisateurs. Une jauge maximale qui pourrait remise en cause en fonction de la circulation du virus à Paris.
► Le port du masque est obligatoire dans toute l'enceinte de Roland-Garros mais seulement recommandé aux abords du stade.
► Sur les trois courts principaux, le placement en tribune est soumis à un protocole précis. Dans les gradins, un écart d’un siège entre chaque groupe de spectateurs composé au maximum de 4 personnes est demandé.
► Sur les courts annexes, un siège sur deux sera condamné, le placement étant libre sur les sièges disponibles.
► Des sens de circulation devront être respectés à l'intérieur du stade.
► Visiteurs et spectateurs trouveront également des distributeurs de gel hydroalcoolique à leur disposition.

Les qualifications débutent aujourd'hui et se tiennent toute la semaine. Le tournoi débute officiellement le 27 septembre. Les finales se disputeront le 11 octobre.









 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
roland-garros sport tennis coronavirus/covid-19 santé société