• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Le salon nautique a ouvert ses portes pour 10 jours, porte de Versailles

© Jacques Demarthon/AFP Photos
© Jacques Demarthon/AFP Photos

Le 57è Nautic, première édition organisée par Nautic Festival, filiale de la Fédération des Industries Nautiques (FIN), s'est donné trois ans pour que "le plus grand port en intérieur de France accueille toutes les générations" et passe de 200.000 à 250.000 visiteurs. Et l'ambiance est à l'optimisme

Par Christian Meyze/AFP

"Ce salon qui se tient jusqu'au 10 décembre ne pouvait pas s'ouvrir dans un meilleur environnement économique", s'est enthousiasmé Yves Lyon-Caen, le président de la Fédération des industries nautiques (Fin).


Une excellente année 2017


Dans ces quelques mots, l'ambiance et le ton général sont parfaitement donnés. C'est peu de dire que le secteur est optimiste et enthousiaste. Et peu de secteurs industriels ont pareil sourire que celui des industries nautiques.

La saison 2017, qui s'est achevée le 31 août, a enregistré en France une augmentation des volumes du marché neuf de 11% et le marché de l'occasion a également été très actif avec 65.000 mutations selon le président de la FIN.
Cette évolution positive -dans un secteur très éprouvé par la crise financière de 2008- a également été constatée en Europe et aux Etats-Unis. Ce qui permet à Yves Lyon-Caen de constater que les deux principaux moteurs de l'industrie nautique sont dans une même dynamique favorable.


Rajeunir la clientèle


Le défi, constate la profession, c'est désormais de rajeunir la clientèle. Car le commissaire général du salon rappelle qu'aujourd'hui, il y a "plus de sortants du nautisme que d'entrants".
La moyenne d'âge du visiteur était de 48 ans en 2016 et depuis cinq ans elle augmente de six mois par an. L'âge moyen du propriétaire d'un bateau de plaisance est de 57 ou 58 ans.

Sur le même sujet

La compagnie Carabosse enflamme le parc de la Villette

Les + Lus