Cet article date de plus de 3 ans

SERIE. Au cimetière du Père-Lachaise, entre fantômes et cultes étranges

Sur une cinquantaine d'hectares, touristes et visiteurs, parfois étranges, se côtoyent au milieu des tombes du cimetière du Père-Lachaise, le plus vaste de Paris. Ce cimetière serait l'un des lieux les plus hantés de la capitale, selon des spécialistes de la question, mentaliste ou vampirologue.
Le cimetière du Père-Lachaise, à Paris.
Le cimetière du Père-Lachaise, à Paris. © France 3 Paris IDF
C'est le plus grand cimetière parisien, un des plus célèbres aussi : le Père-Lachaise. Il doit sa réputation notamment aux légendes qui lui sont attachées, et aux visiteurs parfois étranges qui s'y précipitent, de jour comme de nuit.
durée de la vidéo: 03 min 18
SERIE. Au cimetière du Père-Lachaise, entre fantômes et cultes étranges
On laisse de côté les fanstasmes suscités par les tombes de Jim Morisson ou du spirite Allan Kardec, pour s'intéresser à des phénomènes moins connus. Le cimetière serait un des lieux les plus hantés de la capitale, entre fantômes et cultes étranges.

Messes noires

Chaque année, trois millions et demi de visiteurs parcourent les allées du cimetière. Et certains parmi eux feraient de biens étranges rencontres, à en croire le mentaliste Erick Fearson. Celui-ci prend pour exemple la tombe du poète Gérard de Nerval. Plusieurs visiteurs auraient été les témoins de l'apparition d'un personnage en tenue du 19ème siècle à ses abords. Et selon le chasseur de fantômes... Ce n'est pas du chiqué !

Jacques Sirgent, vampirologue, s'intéresse de son côté au surnaturel, qui reste inexplicable, et au paranormal, "pour lequel on pense qu'il y aura peut-être une explication". Selon lui, les vampires sont des créatures "positives", car elles donnent "l'immortalité". 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite sorties et loisirs à l'antenne vos rendez-vous