Des stands éphémères pour les libraires sur les marchés parisiens ce week-end

Les librairies ne peuvent plus recevoir leurs clients en raison des mesures prises pour endiguer la propagation du coronavirus. La Ville de Paris leur propose ce week-end des emplacements sur les marchés pour faire connaître leurs dispostifs de vente. Une opération qui ne séduit pas les libraires.
Des stands réservés aux librairies de quartier sur les marchés parisiens
Des stands réservés aux librairies de quartier sur les marchés parisiens © France PIDF
Tout ce week-end, les librairies de quartier vont pouvoir installer des stands éphémères sur les marchés de la capitale. La ville de Paris met à leurs dispositions 97 emplacements sur les 38 marchés de tous les arrondissements. Objectif : faire connaître leurs dispositifs alternatifs de vente : click and collect, livraison à domicile et retrait des commandes. "L’espace de stand affecté sera prioritairement attribué aux librairies dont le siège est situé dans l’arrondissement de localisation du marché', explique la mairie sur son site internet, Paris.fr   

Attention vente de livres interdite !

Les libraires pourront y présenter des ouvrages mais aucune vente de livres sur ces emplacements n’est autorisée. Les livres n’étant pas considérés comme des produits essentiels. Joint par téléphone, un libraire de quartier qui a souhaité resté anonyme affirme ne pas vouloir participé à ce dispositif qualifié d' "opération de communication". 

"Laissez nos librairies ouvertes"

Le monde de l'édition déplore la fermeture des librairies. Le Syndicat national de l'édition (SNE), le Syndicat de la librairie française (SLF) et le Conseil permanent des écrivains (CPE) ont signé un appel au gouvernement, leur demandant l'autorisation de rester ouvert pendant ce reconfinement. " Le click and collect" est indispensable et d’ores et déjà en place dans un très grand nombre de points de vente. Mais il ne saurait combler toutes les attentes des lecteurs, notamment dans les deux mois précédant les fêtes de fin d’année où plus d’un quart des livres sont achetés. Les livres sont, depuis plusieurs années, le cadeau le plus offert par les Français. Comment y renoncer ?, peut-on lire dans cet appel.

Cette opération menée par la mairie de Paris n'a pas séduit les libraires. Seules 6 librairies de quartier ont répondu à l'appel ce week-end.

A lire aussi : Anne Hidalgo va prendre une "initiative" pour réouvrir les librairies indépendantes pendant le confinement



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société livres culture