Trois voitures incendiées et 41 personnes arrêtées lors d'une “chasse aux DRH” au Bois de Boulogne

Trois voitures ont été incendiées jeudi en marge d'un congrès de directeurs des ressources humaines. / © France 3 Paris / Frédéric Askienazy
Trois voitures ont été incendiées jeudi en marge d'un congrès de directeurs des ressources humaines. / © France 3 Paris / Frédéric Askienazy

Un rassemblement en marge d'un congrès de directeurs de ressources humaines au Bois de Boulogne a dégénéré jeudi, des personnes mettant le feu à trois voitures. 

Par France 3 Paris / ML

Quarante et une personnes ont été interpellées jeudi lors d'un rassemblement que la préfecture de police qualifie de "non déclaré". Cette "chasse aux DRH" était organisée à l'initiative de l'union syndicale Solidaires en marge d'un congrès de directeurs de ressources humaines dans un restaurant gastronomique du Bois de Boulogne (Paris). L'objectif était de "les empêcher d’arriver [au restaurant] puis de les empêcher d’en repartir chacun à sa manière, et si possible de goûter aux petits fours", d'après le site créé pour l'organisation de l'événement.


Selon un communiqué de la préfecture de police, "environ 80" personnes de "la mouvance contestataire" dont "une trentaine
était cagoulées
" ont dégradé sept véhicules en stationnement à proximité du lieu du congrès. Trois d'entre eux ont été incendiés.


La ministre du Travail, Muriel Pénicaud, devait prendre part au congrès jeudi matin. Elle a dû annuler en raison d'un "impératif d'agenda" qui ne serait pas lié à la manifestation d'après son cabinet.


Selon les organisateurs de la "chasse", "un rassemblement statique" était "autorisé par la Préfecture de police de Paris" à partir de 8h du matin. Les militants interpellés sont accusés de "dégradations de biens privés et [de] violences commises sur les forces de l’ordre".

Sur le même sujet

Journée de chasse en Seine-et-Marne

Près de chez vous

Les + Lus