Une professeure de lycée violemment agressée en plein cours par un élève à Paris

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marc Taubert
Une enseignante a été agressée au lycée Montaigne à Paris.
Une enseignante a été agressée au lycée Montaigne à Paris. © MATTHIEU ALEXANDRE / AFP

L'agression a eu lieu ce lundi au prestigieux lycée Montaigne dans le VIe arrondissement de Paris.

Une professeure de mathématiques a été blessée après avoir été violemment agressée en plein cours par un de ses élèves de seconde, âgé de 15 ans.

Le recteur de Paris "condamne avec force la violence des faits et réitère son total soutien au professeur et à l’ensemble de l’équipe éducative".

"Une cellule psychologique sera mise en place dès mardi matin pour l'ensemble des personnels et élèves de l'établissement", a poursuivi le rectorat, indiquant que "la direction académique se rendra sur place à la première heure mardi". Les cours ont été annulés dans le lycée ce mardi matin. 

L'adolescent a été mis en garde à vue dans le commissariat de l'arrondissement pour violence volontaire selon une source policière. Le mineur est toujours en garde à vue ce mardi matin précise le parquet de Paris qui a ouvert une enquête pour violences sur personne chargée d’une mission de service public.

L'enseignante suivie par des médecins

Contacté, le rectorat de Paris a affirmé dans la matinée que "l’infirmière a prodigué les premiers soins à la professeure. Les pompiers sont ensuite intervenus très rapidement pour la conduire à l’hôpital, dont elle est sortie le 29 novembre au soir. Elle reste suivie par le personnel médical".

Le rectorat a déclaré avoir mis en place une cellule psychologique composée d'un psychologue et de deux membres de l’équipe mobile académique de sécurité. Un second psychologue interviendra dès ce mardi après-midi.

Le SNES-FSU Paris, l'un des syndicats des professeurs du second degré, a réagi par communiqué. L'organisation "apporte tout son soutien à notre collègue agressée ce jour au lycée Montaigne ainsi qu’à l’ensemble des personnels de l’établissement. Le SNES demande au recteur d’académie de prendre toutes les mesures qui s’imposent pour assurer la protection des collègues."

Devoir non fait

"C'est une professeure que je connais bien, que je trouve formidable, qui est très investie et que toute la classe apprécie", raconte un élève du lycée qui n'était pas dans la classe au moment des faits indiquant qu'il "n'y avait jamais eu de cas de violences" au sein de l'établissement.

Selon BFMTV, l'origine de l'agression se trouverait dans un devoir non fait. L'élève a d'abord frappé son enseignante au visage puis au dos. Le média affirme que la scène a été filmée par d'autres élèves.

Par ailleurs, le père du jeune homme en cause a affirmé aux policiers que son fils suivait des cours de lutte et de MMA (Mixed Martial Arts) et qu'il subissait un contexte familial difficile étant en instance de divorce avec sa femme.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.