VIDEO. Des voleurs s'introduisent dans les fermes pour dérober des fruits et des légumes

durée de la vidéo : 00h02mn14s
VIDEO. Des voleurs s'introduisent dans des fermes pour dérober des fruits et des légumes ©France 3 PIDF

À Lieusaint en Seine-et-Marne, fruits et légumes font l'objet de vols de plus en plus fréquents. Aucune production n'est épargnée, même les apiculteurs sont touchés.

Des vols, Luc Signolle, maraîcher à Lieusaint, en a connu de nombreux. Les deux kilomètres et demi de grillage qui ceinturent son exploitation sont régulièrement sectionnés. Plusieurs plaintes ont été déposées ces dernières années.

"C'est vrai que c'est un petit peu décourageant parce qu'on a des équipes qui travaillent dur. Le métier d'agriculteur, de maraîcher, d'arboriculteur c'est compliqué, on doit faire face aux aléas climatiques pour faire en sorte que les produits soient beaux, en abondance et savoureux. Si on se fait voler, on ne peut pas vivre de notre travail". Lorsqu'il s'agit de fruits, difficile de mesurer la fréquence des vols, leur volume et les pertes sur le chiffre d'affaire.

Depuis quarante ans, la ferme de Servigny vend des fruits et légumes de saison que les clients viennent cueillir eux-mêmes. Leur abondance permet pour l'instant d'assurer un bon rapport qualité/prix.

David est justement venu cueillir quelques fraises et s'il vient ici, ce n'est pas seulement pour faire des économies : "avec l'inflation qu'il y a en ce moment, ça permet de les acheter à un meilleur prix et puis les produits sont plus sains et il n'y a pas toutes ces histoires de pesticides".

Les abeilles, une prise de choix

Plusieurs fermes du secteur sont régulièrement victimes de larcins. Sur le même terrain, deux apiculteurs se sont récemment fait voler des ruches. Un vol plus préjudiciable encore car il représente plusieurs mois de travail et de sélections des abeilles pour Monique, apicultrice : "depuis huit ans dans la cueillette, je n'ai jamais eu de soucis. C'est un milieu fermé avec cadenas (...) je suis arrivée en pleine nuit apporter des ruches, sur quinze ruches on m'avait volé cinq colonies". 

Des fermes commencent à installer des caméras de surveillance à des endroits stratégiques mais l'investissement est conséquent car elles occupent souvent plusieurs hectares de terrain. 

Retrouvez tous vos reportages sur idf.france3.fr

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Paris Ile-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité